Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Un proche de Makanera aux opposants : ‘’le changement de constitution se fera en Guinée, pas aux Etats-Unis’’

Un proche de Makanera aux opposants : ‘’le changement de constitution se fera en Guinée, pas aux Etats-Unis’’

La sortie médiatique du secrétaire d’Etat américain adjoint aux Affaires africaines, Tibor Nagy, fait réagir la classe politique guinéenne. Ce haut responsable de l’administration Trump affirme que son pays reconnait la souveraineté de chaque Etat.

Sur les antennes de RFI, il a déclaré que les Etats peuvent changer de Constitution à leur guise. Toutefois, a-t-il tenu à clarifier, ‘’nous avons un problème s’il apparait évident que le président en exercice se serve de cela uniquement pour se maintenir au pouvoir’’.

Pour le vice-président du Front national pour le développement (FND), Tibor Nagy a été clair. ‘’Il a reconnu que chaque peuple est souverain, chaque peuple a le droit de modifier la constitution, de soumettre une nouvelle constitution. Et la Guinée est un pays souverain’’, indique Boubacar Barry.

Proche de l’ancien ministre de la communication, Alhousseine Makanera, il demande au Front national pour la défense de la constitution (FNDC) de revoir sa copie, tout en soulignant que ‘’les problèmes qui concernent la Guinée seront réglés par les guinéens’’.

‘’Ceux qui pensent qu’au 21e siècle, nous, africains, allons accepter de recevoir des leçons de l’Occident, se trompent. Ce temps est révolu. Nous voulons maintenant des médiateurs africains, guinéens. Nous n’accepterons plus des menaces de l’Occident’’, affirme M. Barry.

D’ailleurs, souligne-t-il, ‘’nous considérons aujourd’hui que l’administration Trump n’a aucune considération pour l’homme noir. C’est le seul président des Etats-Unis qui n’a jamais mis ses pieds en Afrique en tant que président. Tout ça devrait nous servir de leçons’’.

Aussi, rajoute-t-il, ‘’le changement de constitution se fera en Guinée, pas aux Etats-Unis. Et c’est au peuple de Guinée de décider lors d’un referendum’’. Aux opposants, dit-il d’un ton ferme, ‘’le pouvoir se gagne à Conakry et non en Occident (…). Nous n’accepterons pas qu’on nous impose quelqu’un. C’est le peuple de Guinée qui va décider qui va succéder à Alpha Condé au moment venu’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. ah tu es conscient que AC doit avoir un successeur,vous aimez jouer avec les mots.Ces étrangers sont partis prenants dans cette constitution,alors ils ont leur mot à dire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info