Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Paul Put persiste et signe : ‘’J’ai été victime de racket sur mon salaire’’

Paul Put persiste et signe : ‘’J’ai été victime de racket sur mon salaire’’

L’ancien entraineur du Syli national Paul Put a été suspendu à vie par la commission Ethnique de la Fédération guinéenne de football pour des faits de corruption. Le technicien belge a été sommé de payer une amende de 100.000 euros à l’instance dirigeante du cuir rond guinéen.  

‘’Je n’ai corrompu personne et personne ne m’a corrompu. J’ai juste été victime de racket sur mon salaire sous pression. Et c’est différent de la corruption’’, tient-il à clarifier dans un communiqué.

Le technicien belge affirme que ‘’depuis la défaite du Syli national contre l’Algérie qui était sans conteste la meilleure équipe de la CAN qui a fini par remporter la CAN 2019, je suis objet de beaucoup de diffamations, mensonges et bêtises sans commune mesure’’.

Pourtant, se défend-il, ‘’je n’ai jamais, au grand jamais, racketté qui que ce soit, ni un joueur, ni un membre de mon staff. Personne n’a apporté la moindre preuve des allégations portées à mon encontre. Mes avocats réagiront à toutes les diffamations au moment opportun’’.

‘’Je n’ai jamais corrompu qui que ce soit. Personne n’a la moindre preuve de ce mensonge outrancier’’, insiste-t-il, assurant que ‘’j’ai été Sali dans le monde entier sans la moindre preuve et uniquement sur la base de mensonges et allégations et allégations’’.

Tout au long de son contrat avec la Fédération guinéenne de football, Paul Put déclare avoir ‘’subi des pressions d’une seule et même personne. J’ai été racketté par le 1er vice-président [Amadou Diaby] en me faisant croire que c’était avec la bénédiction et l’accord du président de la Fédération [Antonio Souaré] et j’ai cédé’’.

Il exige des ‘’excuses publiques de ceux qui ont porté atteinte’’ à son honneur et prévient que ‘’mensonges ont terni mon nom et je ne resterai pas les bras croisés’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Vraiment mon cher entraineur battez vous,car vous etes acusé de tous les mots par nos canibal,qui sont labitude de s’enrichir sur le dos des guineens,ce n’est pas la premiere defaite du sily ni la derniere,le sily na jamais gagné un match,monsieur put on vous acuse pour rien.

  2. Amadou Diaby est un escroc international qui a utiliser la naiveté de Antonio souare. Le mec recevai les mm promes que les joueurs negociait des primes de defaites juste pour se mettre plein les poches. Demandait 50 mille euro pour cherchez des antillait pour jouer pour la Guinee. Abdoulaye toure de nantes en sait kelk chose. Son oncle avant la CAN a dit que le petit etait pres a defendre les couleur du pays, mais comme il na pas accepter l’argent de Amadou Diaby 30000 euro on la ignore. Diaby prend 50.000 euro avec la fede pour donner inp au joueur et garder le reste. Si le joueur naccepte pas le deal il est ignorer. Il ne doit jamais plus s’approcher de la Fegui foot. Salle traitre

  3. J’ai été racketté par le 1 er vice-président [Amadou Diaby] en me faisant croire que c’était avec la bénédiction et l’accord du président de la Fédération [Antonio Souaré] et j’ai cédé’’

    cette partie de ton long discours ne disculpe pas des faits qui te sont reprochés … La grosse question est pourquoi a tu cédé si vraiment tu étais un homme sérieux ???

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info