Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Sport » Affaire de racket au sein du Syli national : Amadou Diaby continue de réclamer une confrontation avec Paul Put

Affaire de racket au sein du Syli national : Amadou Diaby continue de réclamer une confrontation avec Paul Put

Interdit d’exercer dans le domaine du football en Guinée pour une durée de 7 ans, le désormais ex vice-président de la Féguifoot, Amadou Diaby, n’a pas dit son dernier mot. Ses avocats estiment que leur client est la cible d’un ‘’règlement de comptes, d’acharnement gratuit, de calomnies et complotites amorales et triviales’’.

‘’Si la commission veut la vérité, il faut une confrontation entre l’accusateur Paul Put et l’accusé Amadou Diaby’’, a déclaré samedi Me Maliki Ibrahima, membre du collectif des avocats de l’ex-numéro 2 de la Féguifoot.

Selon Me Ibrahim, ‘’il n’y a aucune preuve sérieuse matérielle qui a été rapportée par la commission d’éthique pour soutenir les faits allégués’’.

‘’Le jour où la confrontation devait avoir lieu, sur la base de motifs fallacieux et mensongers, le président de la commission Ethique de la Féguifoot a appelé Paul Put pour lui dire de ne pas venir, parce que la cour de la fédération est bondée de policiers venus l’arrêter’’, a-t-il avancé, sans donner plus de détails.

Eléments de preuves brandis contre Amadou Diaby

Premièrement, selon Me Maliki Ibrahima, ‘’il y a un papier manuscrit établi en Côte d’Ivoire qui dit qu’une dame du nom de Traoré a reçu la somme de 7 millions pour le compte d’Amadou Diaby. Pourtant, la commission n’a pas montré un mandat qu’Amadou a donné [à cette dame] pour recevoir de l’argent’’.

Deuxièmement, poursuit-il, ‘’c’est un échange téléphonique entre deux comédiens qui ont un accent ivoirien disant : ‘L’argent destiné à Amadou Diaby, est ce qu’il l’a reçu ?’. L’autre répond : ‘Je ne connais pas Amadou Diaby, c’est l’ami de mon boss, je ne peux pas vous dire qu’il a reçu l’argent, j’attends simplement qu’il arrive de Kinshasa’’’.

Le 3ème élément, d’après l’homme en robe noire, ‘’c’est un échange de 40 minutes entre Paul Put et Amadou Diaby où une remise est sous-entendue. Paul Put voulait simplement savoir le sort qui lui est réservé après la défaite et Amadou, en tant que vice-président de la Féguifoot lui disait que ce n’est pas à lui de lui donner cette primeur, il n’a qu’à prendre attache avec le président de la fédération’’.

Le 4ème  élément, révèle-t-il, ‘’c’est une photo truquée où Amadou Diaby est assis, dit-on, dans le hall de l’hôtel Ivoire avec une dame’’.

L’autre preuve, ajoute-t-il, ‘’c’est un enregistrement de 2 minutes entre une personne et quelqu’un qui imite la voix d’Amadou Diaby. La personne dit : ‘Ecoutez, la transaction a échoué, la banque a fait une ponction de 3000 euros sur les 30000 euros qui m’étaient destinés, qu’est-ce que je fais ?’. L’autre voix dit : ‘Envoyez 16.000 euros à Latif’’’.

Pourtant, assure-t-il, ‘’Latif a été entendu par la commission. Il a dit qu’il n’a jamais fait cette opération (….) Seul Paul Put est en mesure de montrer devant la commission comment il a délaissé une partie de son salaire mensuel. C’est pourquoi, nous avons demandé cette confrontation’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info