Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Sport » L’avocate d’Amadou Diaby dénonce la sanction infligée à son client

L’avocate d’Amadou Diaby dénonce la sanction infligée à son client

Amadou Diaby est interdit d’exercer dans le domaine du football en Guinée pour une durée de 7 ans. Il lui a été infligé une amende de 25.000 euros pour des faits de corruption. Le collectif d’avocats qui assure sa défense dénonce la procédure qui a abouti à la sanction et prépare une riposte.

‘’La loi a mis en place une procédure qui doit être obligatoirement respectée. Il y a une commission et un code d’éthique, les statuts de la fédération guinéenne du football, le code éthique de la CAN. Tous ces documents sont disponibles’’, indique Me Adama Barry, avocate d’Amadou Diaby.

Elle affirme que ‘’la commission d’éthique de la Féguifoot doit faire une procédure d’instruction. Le président de ladite commission, lorsqu’il est saisi ou s’autosaisit, il doit d’abord voir l’opportunité de continuer ou non. La loi dit que lorsque le président de la commission décide d’instruire une affaire, il ne doit même pas notifier sa décision. En l’espèce, il a décidé d’instruire le cas Amadou Diaby’’.

‘’Lorsqu’il décide d’ouvrir une instruction, il a l’obligation de mettre en place une commission ad hoc d’instruction. Devant cette commission, les parties sont interrogées, les preuves sont fournies, les débats contradictoires sont engagés’’, détaille l’avocate.

Me Barry précise que son client Amadou Diaby a été ‘’entendu par la commission d’éthique, mais la loi dit, notamment le code d’éthique, que la preuve incombe à la commission d’éthique (…). Mais  nous nous sommes restés sur notre faim, parce qu’il n’y a pas de preuves’’.

La confrontation n’aura finalement pas lieu

‘’Dans cette affaire, on ne pouvait laisser Paul Put partir, il fallait qu’on porte plainte contre lui pour diffamation.  La police judiciaire a été saisie. Et comme on sait, chaque fois que M. Paul Put est convoqué, il ne répond  pas, on nous a appelés à la DPJ pour faire la déposition de la partie civile.  Notre client Amadou Diaby devrait être entendu au niveau la police judiciaire’’, explique Me Adama Barry.

Le 7 aout, regrette-t-elle, ‘’on nous a dit qu’on ne pouvait pas continuer les travaux, parce qu’à 15h, la confrontation devrait avoir lieu entre Paul Put et Amadou Diaby devant la commission d’éthique. Lorsque nous sommes arrivés, le président de la commission nous a fait savoir qu’il a appelé personnellement M. Paul Put pour lui dire de ne pas venir, parce que la cour de la Fédération guinéenne de football est remplie de policiers venus l’arrêter’’.

Le 14 aout, continue le conseil d’Amadou Diaby, ‘’il était prévu une confrontation. Nous sommes venus et à notre grande surprise, les membres de la commission n’étaient pas au complet. Mieux, on nous informe de façon laconique que la phase d’instruction est close et que le rapport existe au niveau du secrétariat général de la fédération guinéenne du football’’.

‘’S’il (Amadou Diaby) doit être condamné, il doit être condamné conformément à la loi, au code d’éthique, aux règles édictées par le code. Si toutes les preuves sont là, on n’y peut rien.  Mais si on s’amuse à le condamner sans preuves, on le dénoncera’’, prévient Me Barry.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info