Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Dalein : ‘’Alpha Condé a instauré le parti-Etat’’

Dalein : ‘’Alpha Condé a instauré le parti-Etat’’

Lors de sa rencontre avec les maires issus des rangs de l’UFDG au Fouta, le chef de file de l’opposition a mis les points sur les i. Cellou Dalein Diallo a tenu à leur rappeler qu’ils appartiennent toujours de l’opposition et  doivent être un rempart contre le tripatouillage de la constitution.   

‘’J’ai rappelé aux maires qu’ils ne sont pas des fonctionnaires, ils sont élus par la population. Les préfets et sous-préfets sont des partenaires avec lesquels ils doivent travailler pour le développement de leurs collectivités’’, rapporte le président de l’UFDG.

Et d’ajouter : ‘’Ils sont élus sur une liste de l’UFDG. Ils sont donc de l’opposition. De ce fait, ils doivent continuer à contribuer au rayonnement de leur parti dont ils sont toujours responsables en dehors de la gestion de la commune’’.

Cellou Dalein Diallo intime aux maires issus des rangs de sa formation politique de décliner toute invitation concernant la promotion d’un troisième mandat pour Alpha Condé.

‘’Les préfets ne peuvent pas invoquer la tutelle administrative pour dire que les maires élus de l’opposition doivent participer à la promotion du RPG Arc-en-ciel’’, clarifie l’ancien Premier ministre.

Selon son constat, ‘’Alpha Condé a instauré le parti-Etat. Vous ne pouvez pas faire la différence entre le RPG et l’administration. Au regard de la loi, l’administration territoriale doit être neutre. Elle ne peut pas faire de l’animation politique, mais tel n’est pas le cas’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Kôtô Cellou la politique se passe dans la tête

  2. Pour aider certains maires à se positionner par rapport à ces pressions politico-administratives que le véreux ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation (MATD) ne se privera pas de leur imposer par le biais des préfets et sous-préfets notamment, il faudrait en plus leur adresser:
    – une note/circulaire du président de l’UFDG retraçant concrètement toutes les recommandations et instructions évoquées au cours des diverses réunions qui ont marqué cette tournée en Moyenne Guinée;
    – un extrait de des divers textes de lois traitant de l’activité des maires et élus des collectivités territoriales.

    De tels documents seraient de nature à conforter ces derniers notamment dans des préfectures comme Télimélé, Labé, Mali ou N’Zérékoré où l’ivresse de la corruption et le zèle de certains hauts fonctionnaires de l’Etat sont en train de leur faire péter visiblement les plombs.

    Mais comme évoqué dans un précédent post, c’est également sur tout le dispositif ANAFIC que le FNDC et l’opposition politique en général devraient s’appliquer à expliquer bien des tenants et aboutissants aux Guinéens qui n’ont pas toujours les bonnes visions des choses. Car le combat pour la défense de la constitution en vigueur, et donc contre la gouvernance chaotique d’AC, sera nécessairement globale et multiforme, pour réussir. A bon(s) entendeur(s), salut !

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info