Accueil » Politique » Dalein à ses pairs de l’opposition : ‘’Ce n’est pas la peine de se battre pour des démembrements’’

Dalein à ses pairs de l’opposition : ‘’Ce n’est pas la peine de se battre pour des démembrements’’

L’opposition est minée par une crise née des modalités de répartition du quota de représentants de partis au sein des démembrements de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est accusée par des opposants de s’être taillée la plus grosse part du gâteau. Des allégations que refuse Cellou Dalein Diallo, président dudit parti.

L’ancien Premier ministre assure que la loi a été appliquée et estime que l’opposition ne devrait pas se focaliser sur des détails.

‘’Ce n’est pas la peine de se battre pour des démembrements. Notre parti a fait ce qu’il peut pour que chacun ait sa part’’, se défend la figure de proue de l’opposition, invitant ses pairs à taire leurs divergences pour se concentrer sur l’essentiel.

‘’Le problème, c’est Alpha Condé. Sinon, les lois de notre pays sont bonnes. Notre constitution n’a rien à envier aux constitutions des autres pays. La seule chose qui ne convient pas à ce pouvoir, ce qu’elle a verrouillé la limitation du nombre de mandats’’, assure le principal opposant au régime en place.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Avant n’importe quel autre changement, c’est d’un minimum de respect de nos lois et règles institutionnelles constitutionnellement établies, que la société guinéenne a le plus besoin !
    Cela marquerait en effet un inévitable début de guérision à toutes ces tares de 61 ans de gouvernances successives, quasiment toutes plus désastreuses les unes que les autres. Celles-là même que l’on voit littéralement gangrener les diverses structures de l’Etat guinéen, notamment depuis juin 2010.

    Dans le cas d’espèce des querelles d’intérêts qui agitent certains leaders de partis politiques se réclamant de l’opposition au pouvoir d’AC, force serait de rappeler entre autres qu’aucun de ces derniers ne s’y trouve dans le seul but d’aider l’UFDG voire l’UFR ou autres à conquérir le pouvoir. Les règles de répartition légales, lorsqu’elles existent, sont faites pour être appliquées et respectées par tous. Sinon, c’est de la chienlit que l’on prépare, surtout sur la scène politique guinéenne (…)

    Quant au chef de file de l’opposition, CDD, on ne saurait jamais assez lui rappeler qu’un bon leadership politique rime certes souvent avec de l’esprit d’ouverture, de compromis ou concession et des facultés d’initiative et de synthèse. Mais cela suppose également un brin d’autorité et de rigueur. Toutes qualités qui font d’un leader ce bon rassembleur et meneur d’hommes et ce, à l’image de certains dirigeants ou hommes d’Etat.

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info