Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Détournement présumé de primes de soldats guinéens au Mali : le ministère de la Défense dément !

Détournement présumé de primes de soldats guinéens au Mali : le ministère de la Défense dément !

Le ministère de la Défense nationale a balayé d’un revers de main les accusations de détournement présumé de primes destinées aux soldats guinéens déployés au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le patron de la Direction des informations et relations publiques des armées (Dirpa) a déclaré que ‘’contrairement à certaines affirmations contenues dans la presse et comme l’a si bien indiqué le ministre de la Défense nationale lors de son passage à l’hémicycle, la Guinée ne prélève aucun centime des primes octroyées par les Nations unies aux soldats guinéens de la MINUSMA’’.

Selon Aladji Cellou, la Guinée est le seul pays africain à payer mensuellement l’intégralité des primes destinées aux soldats guinéens en devises alors que l’ONU procède à des virements trimestriels.

‘’Tous les autres pays rémunèrent leurs soldats en monnaie locale’’, assure-t-il, précisant que ‘’le gouvernement guinéen a fait ouvrir à chaque soldat guinéen des bataillons Gangan un compte sans intérêt dans une banque privée et les ayants droits sont les seuls gestionnaires de ces comptes’’.

‘’Une fois les virements effectués, le ministère de la Défense n’exerce aucun droit de regard sur l’utilisation faite des primes par les bénéficiaires’’, coupe-t-il court.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Sans préjuger du bien-fondé de ces accusations de détournements opérés sur les primes versés aux soldats guinéens de la MINUSMA par l’ONU, on ne peut pas vraiment dire que ce sont ces ridicules arguments du patron de la DIRPA qui aideront l’opinion guinéenne à y voir clair dans cette affaire.

    On sait certes que ces présumés jeunes victimes appartiennent à la « Grande muette » guinéenne. Mais qui dit comptes bancaires en dollar US, dit historiques de versements individuels; à la vérification desquels M. Aladji Cellou aurait été plus inspiré de renvoyer, tout simplement.

    Et si cet hypothétique manque à gagner de 400 USD de prime mensuelle par soldat ne trahissait pas simplement un pacte sur fond de trafics malsains dans notre politique de fourniture de jeunes soldats aux contingents de la MINUSMA ? En tout cas, plus rien n’étonnera en Guinée d’AC; c’est le moins que l’on puisse dire (…) Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info