Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Marie Madeleine Dioubaté : ‘’le président Alpha Condé avait menacé de me faire enfermer’’

Marie Madeleine Dioubaté : ‘’le président Alpha Condé avait menacé de me faire enfermer’’

L’ancienne candidate à la présidentielle de 2015, Marie Madeleine déclare qu’elle n’a plus aucun contact avec le locataire de Sékhoutouréyah. Elle assure qu’elle a eu par le passé des relations tendues avec le chef de l’Etat.

‘’Je n’ai aucune relation avec le président Alpha Condé depuis mon départ [de la Guinée]. Je n’ai absolument aucun contact avec lui’’, révèle Marie Madeleine Dioubaté dans Œil de lynx.

‘’Le président de la République m’avait accusée plus ou moins d’être partie en Israël, d’avoir rencontré le président Wade. Il m’avait aussi accusée de vendre des terrains quand j’avais des projets agricoles. A l’époque, il avait appelé Jacqueline Sultan qui était ministre de l’agriculture. Elle lui avait confirmé que je voulais vendre des terrains’’, indique-t-elle.

Celle qui affirme s’être fait voler à Paris un diamant d’une valeur estimée à 45 millions d’euros déclare qu’elle a mis fin à ses projets agricoles.

‘’Quand j’ai décidé d’arrêter les projets agricoles, j’avais écrit une lettre au ministère de l’agriculture pour le lui dire. J’ai envoyé la lettre au président. Il avait menacée de me faire enfermer, parce que certainement, j’étais une menteuse’’, ajoute Marie Madeleine Dioubaté.

Elle affirme avoir envoyé la même lettre au directeur du protocole d’Etat à la présidence. ‘’Je ne sais pas si le président a reçu la lettre. J’ai envoyé une copie à l’ambassadeur de la Guinée à  New Delhi, parce que c’était un grand projet agricole qu’on développait avec des indiens, et une autre au ministre indien des Affaires étrangères compte tenu des difficultés qu’on rencontrait’’, détaille la candidate malheureuse à la présidentielle de 2015.

La présidente du Congrès populaire africain affirme que ‘’la corruption, les problèmes qu’on avait lorsqu’on se déplaçait à l’intérieur du pays’’ sont entre autres les raisons qui l’ont poussée à mettre un terme au développement de projets agricoles.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info