Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Le FNDC à Alpha Condé : ‘’il n’y aura aucune consultation autour d’un changement de constitution’’

Le FNDC à Alpha Condé : ‘’il n’y aura aucune consultation autour d’un changement de constitution’’

Au lendemain du discours à la nation du président de la République, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a réaffirmé sa détermination de s’opposer, par tous les moyens légaux, au changement de la loi fondamentale.

Alors que le chef de l’Etat a ordonné au Premier ministre d’engager des consultations nationales avec la classe sociopolitique, l’ancien ministre Abdourahamane Sanoh appelle le peuple de Guinée à demeurer prêt à tout moment à la résistance jusqu’à la victoire finale.

Le coordinateur national du FNDC estime que le discours tant attendu du président Alpha Condé ‘’n’a malheureusement pas tenu ses promesses au regard de l’immense aspiration de nos populations à la paix, à la sécurité, et à la stabilité en Guinée et dans la sous-région’’.

Il affirme que le locataire de Sékhoutouréyah aurait pu mettre l’occasion à profit pour ‘’rassurer et honorer notre peuple, en réaffirmant son attachement aux principes fondamentaux de démocratie et au respect des serments qu’il a solennellement prêtés à la face du monde’’. A travers son discours, selon M. Sanoh, le président Condé a renforcé “la confusion, l’angoisse au sein des citoyens et  l’incertitude au niveau des investisseurs’’.

Assurant que le peuple de Guinée est déterminé à barrer la route au coup d’Etat civil, il demande au président de la République de réaliser que ‘’notre pays est dans une situation très grave. L’économie est en lambeaux, les infrastructures en décadence, les conditions de vie des populations en détresse, une jeunesse sans emploi en désespérance’’.

Il dénonce un système de gouvernance caractérisée par la ‘’corruption généralisée, le bradage de patrimoines publics, les détournements de deniers de l’Etat, les enrichissements illicites, l’impunité inédite et le mensonge d’Etat’’.

Le numéro 1 du FNDC se dit convaincu que l’adresse à la nation du chef de l’Etat dénote d’un décalage flagrant avec la réalité. A la main tendue du pouvoir en place pour des consultations nationales, il oppose un niet catégorique.

‘’Aux conspirateurs et ennemis du peuple au cynisme sans égal, le FNDC répond qu’il n’y aura aucune consultation, encore moins de discussion autour d’un changement de constitution. Il n’y aura pas de référendum. Il n’y aura pas de 3e mandat. Il n’y aura pas de débat sur le parjure’’, indique-t-il d’un ton ferme.

‘’Quel que soit le prix que vous comptez faire payer à notre peuple, sachez qu’il est prêt’’, asure-t-il, ajoutant que le FNDC reste mobilisé pour ‘’empêcher toutes velléités de tripatouillage des élections législatives à l’effet de donner la majorité des deux tiers au parti au pouvoir, permettant ainsi d’aboutir au projet de troisième mandat’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Tu es assis devant ton petit écran noir blanc tu parles de peuple déterminé. Alpha Condé passera tout près de vous et personne ne pipera mot

  2. L’heure de vous castrer est venue. Si vous voulez barré le projet de 3ème mandat , alors que CELLOU DALLEIN et Sidya Touré soient disqualifiés de la course.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info