Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Kory Kondiano appelle à soutenir le gouvernement au ‘’lieu de nous complaire dans des critiques de mauvaise foi’’

Kory Kondiano appelle à soutenir le gouvernement au ‘’lieu de nous complaire dans des critiques de mauvaise foi’’

Ces dernières semaines, le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité a essuyé des critiques d’internautes qui fustigeaient la dégradation poussée d’infrastructures routières.

Le président l’assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, a décidé de voler au secours du patron du département des Travaux publics. Le numéro 1 du parlement dit avoir constaté avec regret ‘’l’incitation de certaines de nos compatriotes à la diabolisation des hauts fonctionnaires qui sont au service de l’Etat à tous les niveaux’’.

‘’Aucun d’entre eux n’est à l’abri de ces attaques au quotidien dont sont présentement victimes ceux du ministère des Travaux publics à cause de la dégradation par endroit des infrastructures routières’’, cite-t-il à titre d’exemple.

Selon l’honorable Kondiano, à l’exception de la route Mamou-Faranah qui ‘’n’existait pas à l’époque coloniale et qui a été créée de toutes pièces par le défunt président Ahmed Sékou Touré, ainsi que de la route Mamou-Labé qui n’était qu’un sentier transformé en route bitumée par Sékou Touré, toutes les autres routes au tracé colonial datent de cette époque’’.

A l’en croire, ‘’ce sont ces routes qui étaient prévues pour 300 véhicules par jour et pour les véhicules de 10 tonnes qui sont toujours là. En plus de cela, une bonne partie des marchandises étaient, à l’époque, transportées par voies ferroviaires et aériennes. Ces deux moyens de transport ont aujourd’hui disparu’’.

Parmi les causes de la dégradation des infrastructures routières, le président du parlementaire énumère la ‘’haute intensité pluviométrique et le sol argileux, qui vient aggraver la situation pour provoquer des inondations et des perturbations des trafics routiers’’.

Il assure que face à une telle situation, le président Alpha Condé a déployé des moyens considérables pour faire face au défi de construction des infrastructures routières.

‘’Les tronçons de Conakry-Coyah, Coyah-Kindia, Kindia-Mamou, qui étaient, par moment, devenus difficilement praticables avaient été rénovés en 2016. Cela avait considérablement raccourci la durée du temps qu’on mettait entre ces différentes villes’’, indique-t-il, ajoutant que le pouvoir d’Alpha Condé prend au sérieux ‘’le problème des infrastructures routières et des voieries urbaines’’.

Il annonce que le ‘’gouvernement a bouclé le financement de 1000 kilomètres de voies urbaines et inter-urbaines (…). Le financement est bouclé, la procédure de choix des entreprises auxquelles les marchés ont été attribués est entièrement achevée, les bases-vie sont installées et les entreprises n’attendent plus que le meilleur moment pour démarrer les travaux sur certains de ces différents chantiers qui ne l’ont pas encore été’’.

Selon le président de l’assemblée nationale, le gouvernement est à féliciter, à encourager et à accompagner pour ‘’doter la Guinée d’infrastructures routières durables, au lieu de nous complaire dans des critiques de mauvaise foi nuisibles pour notre pays’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info