Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Lansana Kouyaté à Alpha Condé : ‘’on n’attend pas un an avant son départ pour changer de constitution’’

Lansana Kouyaté à Alpha Condé : ‘’on n’attend pas un an avant son départ pour changer de constitution’’

L’ancien Premier ministre du gouvernement de large consensus affirme que personne ne peut s’opposer à des rencontres ou consultations dans un pays. Lansana Kouyaté a annoncé lundi que son parti s’aligne derrière la position commune adoptée par le Front national pour la défense de la constitution qui refuse de prendre part à des consultations nationales sous la houlette du Premier ministre.

Le leader du Parti de l’espoir pour le développement  national (PEDN) rappelle qu’en 2010, ‘’il avait été dit que quiconque est élu président de la République parmi nous [Forces vives de la nation], avait pour charge, six mois plus tard après son installation, de soumettre la constitution, adoptée par le Conseil national de transition, au verdict du peuple. Cela n’a pas été fait’’.

‘’C’est à quasiment une année et quelques mois de la fin du second et dernier mandat qu’on le fait. Je trouve cette démarche dangereusement opportuniste’’, martèle-t-il dans les Grandes gueules de la radio Espace FM.

Lansana Kouyaté admet qu’une constitution peut être amendée. ‘’Tous les présidents le font, les gouvernements proposent et les assemblées votent. Mais en Guinée, nous sommes dans une période critique. On est rentrés dans la démocratie par effraction’’.

Au pensionnaire de Sékhoutouréyah qui a appelé son Premier ministre à initier des consultations nationales, l’ancien Premier ministre dit : ‘’On n’attend pas un an avant son départ pour changer de constitution. Et ce qui est en train d’arriver là, n’est pas un changement seulement de constitution. C’est aussi un changement de République’’.

Il déclare avoir dit au chef de l’Etat qu’il est inopportun de ‘’toucher à la constitution pendant qu’on a une assemblée nationale dont le mandat a expiré et dont on a prorogé. Nous avons des conseils communaux dont l’élection a été faite depuis pratiquement une année, mais qui ne sont pas encore installés et les conseils régionaux ne sont pas mis en place’’.

Depuis la capitale française où il suit de près le débat sur le changement de constitution dans notre pays, M. Kouyaté indique qu’il ‘’ne sert à rien de jouer avec les mots’’, avant de demander au pouvoir en place de ne point ‘’prendre les gens pour des imbéciles’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Ce que les guinéens ne savent pas cest ce que Lansana Kouyate est entrain de dire comme ça. Les forces vives de la nation se sont entendus en 2008 2009 et 2010 que tout leader qui parviendra à sekhoutoureah, soumettrait la constitution au référendum pour approbation par le peuple. Reviserait le fichier électoral, et établirait la carte d’identité nationale et d’autres recommandations aussi. Mais quand Alpha Condé a été élu, et qu’il a voulu touché le fichier électoral Cellou Dalein c’est opposé carrément à toutes modifications d’institutions alors fusse t’il la constitution actuelle d’ont le président n’a même plus parlé. Si on dit que c’est maintenant qu’il le fait, oui c’est maintenant qu’il doit faire.

    • Mon cher Mo sylla toi tu as tout compris. Et sais tu pourquoi ce refus de Kôtô Cellou ? C’est par ce que le fichier était taillé sur mesure en sa faveur . Et d’ajouter je suis contre un changement de constitution mais face à ses personnes désemparé là franchement je soutiens le champion Alpha Condé.

  2. Sincèrement , la pilule sera difficile a avalée , attendre 1 ans avant l’expiration de son mandat est trop juste , car chacun interprète à sa manière , bon on peut comprendre aussi que c’est une stratégie politique du PR CONDE

  3. ‘’On n’attend pas un an avant son départ pour changer de constitution. Et ce qui est en train d’arriver là, n’est pas un changement seulement de constitution. C’est aussi un changement de République’’. (Dixit LK)

    Ce que nul ne saurait contester à l’ancien PM de Lansana Conté et emblématique leader du PEDN, c’est de toujours savoir appeler un chat un chat. Et c’est ce Lansana Kouyaté (LK)-là dont les forces d’opposition guinéennes auront besoin pour déjouer les velléités de présidence à vie d’AC et de son clan d’insatiables pilleurs de nos maigres richesses nationales.

    Tant pis pour les incurables petits haineux qui croupissent sous le poids de leur misérable culture de clivages ethnocentriques. La Guinée de la justice sociale et du meilleur avenir pour tous, ce sera pour bientôt si chaque Guinéen avisé apporte sa bonne pierre à l’édifice du FNDC !

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info