Accueil » Politique » Tibou Kamara, Aissatou Bella Diallo et Cie accusés de ‘’complicité de coup d’Etat constitutionnel en planification’’

Tibou Kamara, Aissatou Bella Diallo et Cie accusés de ‘’complicité de coup d’Etat constitutionnel en planification’’

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a procédé à la publication d’une troisième liste de personnalités proches du pouvoir d’Alpha Condé, accusées d’être complices de coup d’Etat constitutionnel en planification dans notre pays.

Mamadi Touré, ministre des Affaires étrangères; Tibou Kamara, ministre de l’Industrie et des PME; Taran Diallo, ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale sont inscrits en pole position de la liste rendue publique ce lundi 9 septembre au QG du FNDC.

Mory Sangaré, ministre de l’Education nationale et l’Alphabétisation ; Mariama Sylla, ministre de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance et Nantou Chérif, députée à l’assemblée nationale se retrouvent dans le box des accusés.

Le FNDC considère qu’Aly Jamal Bangoura, secrétaire général aux Affaires religieuses ; Kabinet Sylla alias Bill Gates, intendant à la présidence de la République ; Aissatou Bella Diallo, ministre conseillère à la présidence de la République et Mama Aissata Aribot, directrice générale du Port autonome de Conakry sont également ‘’complices de coup d’Etat constitutionnel en planification’’.

Le Front invite la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine, l’Union européenne, les Nations Unies à prendre des mesures urgentes qui s’imposent avant qu’il ne soit trop tard.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. haha ! voici ceux qui pensent qu’ils sont les représentants de la Guinée, voici ceux qui parlent au nom du peuple sans le consulté, ceux qui crois que les guinéens n’obeissent qu’à eux seulement. peine perdue.

  2. Ils ne savent plus quoi penser et faire, seulement rencontrer des mensonges et bafouer la dignité des personnes dont les noms misent en pâture.
    Le Fndc n’a aucun moyen de s’opposer aux consultations encore moyen le référendum.
    Force et Démocratie reste à ta loi.
    Le gouvernement veillera et Matera en conséquence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info