Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » En Guinée, selon Bah Oury, ‘’on brandit la souveraineté lorsqu’on veut imposer quelque chose au peuple’’

En Guinée, selon Bah Oury, ‘’on brandit la souveraineté lorsqu’on veut imposer quelque chose au peuple’’

L’ancien ministre de la Réconciliation nationale n’adhère pas à l’idée d’une nouvelle constitution. Bah Oury entend le dire autour de la table au Premier ministre Kassory Fofana, en charge des consultations nationale, avec la formuler qui sied.

L’ex vice-président de l’UFDG n’est pas surpris d’entendre des voix s’élever par rapport à la position des Etats-Unis, notamment, dans le débat constitutionnel, pour crier à l’ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat souverain.

‘’Il faut qu’on soit responsables. Très souvent, depuis l’indépendance de la Guinée, on brandit la souveraineté lorsqu’on veut imposer quelque chose au peuple qui ne va pas dans le sens des intérêts fondamentaux de ce peuple’’, martèle Bah Oury, invité dimanche de l’émission « A vous de convaincre » chez nos confrères de City FM.

Il fait remarquer que le plus souvent, ‘’on prétexte que l’extérieur n’a rien à dire pour imposer un joug qui ne va pas dans le sens de l’intérêt de la population’’.

Il se dit convaincu que le président de la République, de par son expérience politique, saura évaluer les rapports de forces internes et externes, avant de se prononcer sur le débat constitutionnel.

‘’C’est quelqu’un qui s’est battu pour les changements démocratiques. A l’intérieur du pays, les gens semblent ne pas percevoir cette dimension internationale du président de la République. Il tient à préserver l’image qu’il laissera. C’est pourquoi, dans son discours, il a rappelé qu’il œuvrera dans le sens d’une dynamique pacifique’’, indique Bah Oury.

Le chef du mouvement Renouveau assure que le locataire de Sékhoutouréyah ‘’reconnait que le peuple a profondément changé. Les couches juvéniles sont extrêmement bien informées sur les enjeux nationaux et internationaux. Il sait aussi que le peuple de Guinée est de plus en plus exigeant, suffisamment mur et que personne ne pourra imposer au peuple ce qu’il n’aura pas souhaité’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Justement Ba Oury les guinéens ont mis 50 années de retard pour son développement dans tous les domaines Sociaux politiques économiques éducatives et sécuritaire rien a marché convenablement dans ce pays. c’est pourquoi les guinéens ont constaté que les élections, la gestion des partis politiques nous coûtent chers. Alors pourquoi ne pas les suspendre et se consacrer uniquement au développement pour combler notre retard. c’est cela la volonté des 90% des guinéens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info