Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » L’USTG ne se prononce pas sur le débat constitutionnel : ‘’le PM dit qu’il n’y a pas de projet pour le moment’’ 

L’USTG ne se prononce pas sur le débat constitutionnel : ‘’le PM dit qu’il n’y a pas de projet pour le moment’’ 

L’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) a été reçue ce vendredi par le Premier ministre dans le cadre des consultations nationales. La délégation conduite par le secrétaire général Abdoulaye Sow n’a pas souhaité se prononcer sur le débat constitutionnel.

Autour de la table, le syndicaliste a encouragé le dialogue pour sauvegarder la paix dans notre pays. ‘’Celui qui n’aime pas le dialogue n’aime pas la paix. Même par le passé, nos parents réglaient tous les problèmes sous l’arbre à palabre’’, indique le secrétaire général de l’USTG.

Le Premier ministre, après avoir fait un exposé préliminaire des consultations, n’a pas obtenu l’avis de l’USTG sur le débat autour du changement constitutionnel. ‘’Nous n’avons pas pu nous prononcer sur ce sujet parce qu’il a dit qu’il n’y a pas de projet pour le moment’’, affirme M. Sow.

‘’Comment se prononcer sur quelque chose qui n’existe pas ?’’, se demande-t-il, avant de préciser que ‘’nous sommes un syndicat de dialogue. Il a noté et dit qu’il va transmettre au chef de l’Etat, mais il n’y a pas de discussions’’.

Préoccupations de l’USTG

Le syndicaliste Abdoulaye Sow n’a pas manqué d’expliquer au Premier ministre les difficultés auxquelles sa centrale syndicale est confrontée.

‘’Sur le terrain, nous sommes persécutés. On nous a barrés la route avec des gendarmes et des policiers au port de Conakry. On a refusé que nous figurions sur la liste officielle pour aller à Genève. Aujourd’hui, vous savez ce qui s’est passé à Mamou. La loi L028 concernant la fonction publique et les enseignants a été votée sans aucune forme de consultation. Et les commanditaires de tout ça disent que nous sommes contre le gouvernement’’, se plaint-il.

Pourtant, dit-il, ‘’nous ne sommes pas contre le gouvernement, nous sommes une centrale responsable, autonome, capable d’apprécier l’ensemble des problèmes du pays et de proposer de solutions. Nous jouons notre rôle  régalien, celui de défendre les travailleurs en toute liberté. Nous ne sommes inféodés à personne”.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info 

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info