Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Bah Ousmane sur les consultations nationales : ‘’si on m’avait parlé d’un 3e mandat pour Alpha Condé…’’

Bah Ousmane sur les consultations nationales : ‘’si on m’avait parlé d’un 3e mandat pour Alpha Condé…’’

Le président de l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR) a annoncé samedi dernier que son parti présentera un candidat à l’élection présidentielle de 2020. Bah Ousmane assure que si le Premier ministre lui parlait d’un projet de 3e mandat pour Alpha Condé, il aurait répliqué que ce sujet n’est pas inscrit à l’ordre du jour des consultations nationales.

Au sein de son parti politique, Bah Ousmane affirme que ‘’beaucoup m’accusaient de vouloir encore une fois accompagner le président Alpha Condé et de ne pas souhaiter que l’UPR parti arrive au pouvoir’’.

Pourtant, dit-il, ‘’nous allons présenter un candidat à la prochaine élection présidentielle. Quelle que soit la constitution, nous ne voulons pas de lois qui peuvent nous empêcher de présenter un candidat’’.

‘’Depuis 1991, nous sommes en train de nous battre pour accéder au pouvoir. Ce n’est pas au moment où je commence à prendre de l’âge qu’on doit me dire que je ne veux pas être président’’, indique-t-il à ses partisans dans un discours prononcé en pular, l’un des langues locales du pays.

‘’Des gens disent que si j’accompagne Alpha Condé, il va se porter candidat pour un 3e mandat. Mais quand nous sommes allés aux des consultations nationales, personne ne m’en a parlé. Si on m’avait parlé d’un 3e mandat pour Alpha Condé, j’allais dire que ce n’est pas la raison de ma présence à la primature’’, tient-il à clarifier.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Simple Hypocrisie…!
    Et,Hors sujet.Personne ne va t’empêcher d’être Candidat en 2020 contre Alpha Condé au poste Présidentiel à vie pour ce dernier.

    Même les aveugles voient ce fouet (Nouvelle Constitution Guinéenne) dans le Sac du RPG.Enfin,continue à ignorer l’évidence par des fausses consultations bidons de la base de UPR.

  2. Si l’on pouvait interroger les morts pouvaient, ce sont à la fois nos deux illustres leaders disparus Bâ Mamadou et surtout Siradiou Diallo qui exprimeraient leurs chagrins respectifs au regard de ce que Bah Ousmane et certains « alimentaires » irresponsables ont fait de l’UPR.

    C’est bien triste pour ceux qui gardent encore une certaine image du combat politique que menaient ce parti et son défunt leader charismatique Siradiou Diallo, sur l’échiquier politique guinéen.

    Mais si AC réussit à neutraliser ou affaiblir le potentiel électoral de CDD et/ou de l’UFDG aux yeux des électeurs notamment en Moyenne Guinée, ce ne sera certainement pas grâce à l’influence ou le charisme politique d’un Bah Ousmane ou de ce qu’est devenu le parti UPR. Heureusement, serait-on tenté de dire !

    Chacun aura compris que c’est non pas l’assujettissement politique de ce mauvais leader peul, un de plus, qui pose problème, mais surtout sa propension à vouloir prendre ses propres militants et l’opinion nationale pour moins intelligents qu’ils ne sont (…) Tant pis, si d’autres préfèrent plutôt le snober définitivement.

    Was-Salam !

  3. Erratum:

    Merci de lire:

    « Si l’on pouvait interroger les morts, ce sont … »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info