Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Le ministre Aboubacar Sylla assure que la constitution de 2010 ‘’n’a aucune forme de légitimité’’

Le ministre Aboubacar Sylla assure que la constitution de 2010 ‘’n’a aucune forme de légitimité’’

Le ministre Aboubacar Sylla, porte-parole du gouvernement, a demandé jeudi au Premier ministre Kassory Fofana de traduire au président de la République la volonté de sa formation politique, l’Union des forces du changement (UFC), d’aller vers un référendum constitutionnel.

Le dirigeant de l’UFC a souligné, lors de sa rencontre avec Kassory Fofana, l’impérieuse nécessité de doter la Guinée d’une nouvelle loi fondamentale qui sera l’émanation du peuple de Guinée et qui régira la vie de tous les guinéens.

‘’Nous sommes gênés d’être gérés depuis 9 ans par une constitution qui n’a aucune forme de légitimité et qui n’est pas l’émanation du peuple de Guinée. A aucun moment, elle n’a été soumisse à l’onction populaire’’, a déclaré en substance l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine.

‘’Nous voulons d’une constitution qui sera l’expression de la volonté du peuple de Guinée par voie référendaire. La constitution, c’est la loi des lois, la mère des lois, un contrat social qui unit des personnes qui vivent dans le même pays. II est donc important que ces personnes se mettent d’accord sur les principes, sur les règles, sur les institutions qui les gèrent. Ce qui n’est pas le cas pour la constitution actuelle. La nécessité de changer de constitution nous semble tellement évidente que nous ne comprenons pas les contradictions dans la cité’’, a-t-il renchéri.

Selon le ministre Sylla, la constitution de 2010 présente de ‘’sérieuses lacunes, contradictions et grandes omissions. Il faut donc la remettre à jour.  C’est ça l’exercice que nous avons proposé au Premier ministre et à son équipe’’.

Il pense qu’un changeant de constitution, la Guinée prendra un ‘’nouveau départ pour améliorer la qualité de la gouvernance, lutter plus efficacement contre la corruption, le communautarisme, l’insécurité, l’injustice’’.

Changer de constitution, selon le président de l’UFC, est une occasion que les guinéens ‘’ne doivent pas rater pour aller vers une République plus juste et un Etat plus proche des populations et plus apte à assurer le développement et social’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Il (Sylla) ne lui reste qu’à s’accrocher au RPG arc en ciel et ses Acolytes pour SURVIVRE, parce que,son Parti politique UFC ne vaut pas grand chose.Pas de militants crédibles à la base de son organisation.
    Il pense se faire Remorquer cette fois-ci par le RPG comme il en a l’habitude pour les élections législatives à venir.

    • DD Kawou et ceux qui ont voter pour ce parti en 2018 lors des communales avec des conseillers élus dans les conseils communaux et ruraux. Ne sont-ils pas des militants et sympathisants ? L’UFC s’est-elle fait « remorquer » à ces élections ? Votre haine va vous couter votre santé peut etre meme votre vie. l’UFC est en train de faire tranquilement son chemin. Continuez avec votre parti ethno et defaitiste. Cassez vous éternels perdants

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info