Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Bah Oury : ‘’la Guinée est une nouvelle fois à la croisée des chemins’’ 

Bah Oury : ‘’la Guinée est une nouvelle fois à la croisée des chemins’’ 

Le débat sur la nécessité ou non de doter la Guinée d’une nouvelle constitution risque de plonger à nouveau le pays dans une instabilité. L’ancien ministre de la réconciliation nationale assure que le refus d’une véritable alternance démocratique par les prédécesseurs d’Alpha Condé a provoqué des crises politiques qui ont causé des tragédies.

A un peu plus d’un de la fin de son second et dernier mandat présidentiel, il est prêté à Alpha Condé des velléités de s’éterniser au pouvoir. Bah Oury rappelle au pensionnaire de Sékhoutouréyah que le refus de l’alternance a toujours été source de conflits dans notre pays.

‘’La Guinée est une nouvelle fois à la croisée des chemins : la voie de la stabilité et de respect des normes constitutionnelles d’un côté et de l’autre l’attirance vers des aventures risquées et périlleuses pour la tranquillité collective et la cohésion nationale’’, indique-t-il.

‘’La question de la constitution réveille les attitudes permanentes de tous les régimes politiques qui se sont succédé au pouvoir depuis 1958 à savoir se pérenniser quelque soient les moyens légaux et illégaux possibles. Ainsi, les crises politiques qui ont généré des tragédies multiples ont pour cause le refus d’une véritable alternance démocratique’’, ajoute M. Bah.

Le président de l’Union pour la démocratie et le développement rappelle que la confiscation du pouvoir par le général Lansana Conté et son clan avait également suscité des tensions dans le pays.

‘’La suite est connue, une décennie de mal-gouvernance, de troubles sociaux et de tragédies sanglantes. Le refus de l’indispensable alternance démocratique dès 2003 a rejeté la Guinée loin derrière le peloton des Etats africains qui enregistrent des progrès économiques et sociaux. C’est dans ce contexte que le président Alpha Condé est élu en 2010’’, se souvient Bah Oury.

Le président de l’UDD se demande si le président Alpha Condé et le RPG vont renier le combat pour lequel ils se sont battus pendant années en tentant de confisquer le pouvoir.

‘’Le RPG qui fut le parti qui a le plus souffert par le nombre de ses militants qui succombèrent aux répressions de l’époque et le président Alpha Condé qui a enduré dans sa chair et dans son esprit les dures calvaires de la captivité au nom de la quête de la démocratie et de l’alternance se détourneront-ils de leur combat antérieur ?’’, s’interroge-t-il.

‘’Cette réponse revient au président de la République, qui malgré les clameurs et le brouhaha ambiants doit en toute circonstance privilégier l’intérêt national pour conforter la démocratie et se détourner des velléités de changer la constitution. En agissant ainsi, il répondra au profond désir d’une majorité de guinéens qui aspirent à la paix et à la transformation de la société guinéenne dans la stabilité et la cohésion’’, conclut Bah Oury.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info