Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Siaka Barry désapprouve le FNDC : ‘’les motifs ne sont pas suffisants pour appeler les guinéens dans la rue’’

Siaka Barry désapprouve le FNDC : ‘’les motifs ne sont pas suffisants pour appeler les guinéens dans la rue’’

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a entrepris une série d’actions pour mettre la pression sur le président de la République. Une manifestation est prévue lundi à Conakry et à l’intérieur du pays pour protester contre les velléités d’Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

L’ancien ministre Siaka Barry trouve que le moment n’est pas opportun pour déclencher des manifestations de rues.

‘’Quand la forme n’est pas bonne, je ne rentre pas  dans le fond. La forme ne m’a pas convenu. Donc, je n’ai pas cherché à connaitre l’itinéraire et les détails de  la manifestation. J’ai dit autour de la table que ce n’était pas une bonne stratégie.  Je le redis, ce n’est pas une bonne stratégie. Le moment n’est pas opportun.  Les motifs évoqués ne sont pas suffisants pour manifester’’, indique le président du parti Guinée Debout, dans Le Quotidien.

‘’Le jour que nous devrons manifester face à ces putschistes et anti-constitutionnalistes, ça sera pour demander leur départ. Pour le moment, les motifs ne sont assez suffisants pour moi pour en arriver là. Nous sommes un parti indépendant. Mais si le FNDC bâtit en son sein une idée de suprématie de certains partis sur d’autres, il ira droit dans le mur’’, ajoute-t-il

L’ancien ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique assure le FNDC, dont il est membre, aurait dû exploiter d’autres pistes pour faire reculer le pouvoir en place, avant de vouloir battre le pavé.

‘’Notre parti a donné des préalable au cours de la plénière. Nous avons dit que nous avons encore une panoplie d’actions que nous pouvions épuiser avant d’en arriver aux manifestations. Nous avons demandé aux partis politiques qui ont des députés à l’assemblée nationale de les y retirer, parce qu’elle est illégitime. Elle ne tient plus que par décret d’un président qui devint de plus en plus décrié’’, assure Siaka Barry.

‘’On leur a également demandé de retirer leurs commissaires de la CENI avant qu’on arrive au stade de manifestations. Mais là, on a l’impression qu’on met la charrue avant les bœufs. Ce n’est pas une bonne stratégie’’, poursuit-il.

Le président du parti Guinée Debout assure que le moment n’est pas venu pour faire sortir les guinéens dans la rue.

‘’Pour nous, les motifs ne sont pas suffisants pour appeler les guinéens dans la rue. Le président de la République a dit qu’il allait se prononcer à la fin des consultations. Maintenant qu’il ne s’est pas prononcé ou qu’il n’a pas posé un acte allant à l’encontre de la constitution, je pense que la patience aurait du prévaloir au sein du FNDC en continuant à travailler  avant d’appeler à la rue’’, indique M. Barry, affirmant qu’il respecte tout de même la décision de la majorité au sein du FNDC.

‘’En tant que parti membre du FNDC, nous souscrivons à la position de la majorité, mais je dis à la majorité que ça a été une mauvaise stratégie’’, persiste et signe M. Barry.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info