Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Aboubacar Sylla déclare que la constitution de 2010 n’a été adoptée que pour ‘’passer le cap de la transition militaire’’

Aboubacar Sylla déclare que la constitution de 2010 n’a été adoptée que pour ‘’passer le cap de la transition militaire’’

Le ministre d’Etat en charge des Transports et porte-parole du gouvernement n’entend pas reculer dans son combat pour doter la Guinée d’une nouvelle  constitution. Ce mercredi 9 octobre, lors  d’une remise de gilets de sauvetage à des pêcheurs du port de Boulbinet, Aboubacar Sylla s’en est pris vertement au Front national pour la défense de la constitution (FNDC).

‘’Pendant que Monsieur le président de la République prouve à suffisance son souci pour le bien-être des guinéens, pose tous les jours des actes allant dans le sens de l’amélioration de la qualité des vies des guinéens, il y a d’autres guinéens qui mènent des actions qui sont aux antipodes du bonheur du peuple de Guinée’’, estime le porte-parole du gouvernement.

Réagissant à l’appel à manifester, lancé par le FNDC, à compter du lundi 14 octobre, Aboubacar Sylla dira : ‘’Pour eux, tout doit s’arrêter ce jour-là. Les bus, les taxis, les motocyclistes doivent s’arrêter. Les stations-services et banques doivent être fermés. Les sociétés minières doivent rompre leurs activités. Tout simplement parce qu’ils ne veulent pas que le peuple de Guinée s’exprime dans le cadre d’un referendum sur l’avenir de ses institutions’’.

Il se dit convaincu que les membres du FNDC font un ‘’amalgame entre une nouvelle constitution qui régit le fonctionnement du pouvoir public, qui va déterminer les droits et les libertés individuelles et collectives et un hypothétique troisième mandat’’.

Selon l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine, la constitution du 10 mai 2010 est une constitution de transition. ‘’Elle a été élaborée uniquement pour permettre aux guinéens de passer l’étape de la transition militaire’’, dit-il, en présence du chef de l’Etat, Alpha Condé.

‘’Huit articles de cette constitution ne parlent que de la transition. Ce sont des articles qui n’ont plus de raison d’être dans une constitution puisque nous sommes sortis de cette transition’’, s’efforce de convaincre le ministre Sylla.

Il rassure que la constitution actuelle a été élaborée par le Conseil national de la transition dont les membres étaient ‘’coptés, n’avaient aucune légitimité et qui ne disposaient d’aucun mandat populaire’’.

Et ce n’est pas tout. ‘’Elle a constitution a été promulguée par un chef d’Etat qui n’était autre que le président par intérim à l’époque. La classe politique, la société civile, tout le monde a accepté cette constitution pour passer le cap de la transition militaire’’, dit à qui veut l’entendre le porte-parole du gouvernement.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Très bien dit monsieur sylla. Il faut continuer votre combat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info