Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Sidya Touré : ‘’quand les manifestations vont commencer, on ne va pas les arrêter’’

Sidya Touré : ‘’quand les manifestations vont commencer, on ne va pas les arrêter’’

Ce samedi 12 octobre, l’ex-haut représentant du chef de l’Etat, Sidya Touré a invité ses partisans à se préparer à prendre part, à compter du lundi 14 octobre, à une série de manifestations discontinues à Conakry et à l’intérieur du pays.

L’ancien Premier ministre, qui a présidé la réunion hebdomadaire de l’UFR, a incité ses militants et sympathisants à redoubler d’ardeur dans la lutte contre le projet de nouvelle constitution.

‘’On nous a dit qu’on va consulter le peuple de Guinée. Mais le peuple de Guinée, c’est vous. Les souverains, c’est vous. Celui qui décide de l’orientation du pays, c’est le peuple de Guinée’’, a indiqué Sidya Touré, annonçant que le FNDC maintien la manifestation du lundi 14 octobre malgré l’arrestation de son coordinateur national Abdourahamane Sanoh. .

‘’On a arrêté Sanoh, Koundouno et autres. Mais on ne va changer notre programme, quel que soit ce qui se passe. Nous, leaders de l’opposition, qu’on soit bloqués ou arrêtés, à partir du lundi, le peuple de Guinée doit manifester’’, a affirmé M. Touré.

‘’Même s’il pleut, les lundi, mardi et mercredi prochains, quand les manifestations vont commencer, on ne va pas les arrêter. On envoie des gens pour nous intimider en disant : ‘on va tuer Sidya, assassiner Cellou’, mais ne vous laissez pas intimider. On a arrêté des gens, tout le monde sait ce genre de choses peuvent arriver parce que nous ne sommes plus dans un Etat de droit’’, a poursuivi le président de l’UFR.

Il demande à ses partisans de rester debout pour continuer la lutte jusqu’à la victoire finale. ‘’Si la Guinée doit aller loin, c’est vous qui allez le décider. Si la Guinée doit se porter mieux, si votre avenir doit être meilleur, qu’on ne soit plus obligés d’aller dans des trains d’atterrissage d’avions, qu’on ne soit plus obligés d’aller mourir à la méditerranée, c’est vous qui le déciderez aussi’’, a-t-il détaillé.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info