Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Confiné à son domicile, Dalein se fâche : ‘’Nous sommes dans une dictature totale’’

Confiné à son domicile, Dalein se fâche : ‘’Nous sommes dans une dictature totale’’

Bloqué à domicile, le chef de file de l’opposition a déploré la perte en vies humaines enregistrée en marge de la manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Cellou Dalein Diallo estime que les forces de sécurité ont reçu l’ordre de tirer sur les manifestants.

‘’Depuis le matin, je suis confiné chez moi, je ne peux même pas sortir. Selon les informations que j’ai reçues, il faut déplorer la mort de deux manifestants à Sonfonia et à Wanindara. Il y a aussi des blessés par balles’’, a déclaré Cellou Dalein Diallo.

‘’Les ministres Alpha Ibrahima Keira et Bouréma Condé avaient menacé de sévir contre les manifestants. Je pense que c’est ce qui est en train de se faire sur le terrain. Cela prouve que à suffisance que nous sommes dans une dictature totale avec ce régime’’, ajoute-t-il dans Face à l’info.

Dalein prévient que les manifestations iront crescendo. ‘’Nous allons continuer le combat. Même si nous sommes en prison ou dans les cimetières, nous demandons au peuple de Guinée de continuer la lutte pour libérer ce pays de la dictature’’, lance la figure de proue de l’opposition.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Voila un Nullard il veut etre Chef il ne peut meme pas sortir de sa Maison seulement sacrifier la vie des autres. apres il va compter les Mort. on a comprient tu ne pas Chef mais un Commercant comptable

  2. BOB et toi tu as fait derriere ton clavier ??? c facile de critiquer.

  3. Cela ne fait désormais l’ombre d’aucun doute: les consignes des assassins d’AC sont de ne tirer que sur des manifestants à faciès peul ou hâli pular. Leurs commanditaires sachant pertinemment qu’ils ne risquent pas grand-chose (…)

    On ne sait plus comment parvenir à parler à CDD et son entourage de l’UFDG, dont les manifestants paieront ainsi seuls le gros tribut de ces tueries ciblées, alors que c’est le départ pur et simple d’AC qu’il faudrait que le FNDC réclame désormais. Et surtout pas de négociations parallèles avec ces pilleurs mafieux dont les objectifs ne pourront pas cadrer avec des progrès démocratiques de la société guinéenne. C’est évident.

    La dynamique du FNDC pourrait ainsi gagner, si les vieilles mauvaises habitudes bien « guinéennes » ne prennent pas le dessus une fois de plus.

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info