Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Bah Oury : ‘’sur le plan juridique, il n’est pas possible de changer la constitution’’

Bah Oury : ‘’sur le plan juridique, il n’est pas possible de changer la constitution’’

Alors que le camp présidentiel continue de défendre becs et ongles le projet de nouvelle constitution, le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD), Bah Oury affirme qu’il est impossible de changer la constitution sur le plan juridique. 

Bah Oury estime que les opposants au changement constitutionnel sont forts de soutiens de poids sur le plan national et international.

‘’Nous avons un avantage que nous n’avions pas avec les forces vives ou encore lors du Koudeisme. Aujourd’hui, sur le plan juridique, il n’est pas possible de changer la constitution guinéenne quel que soit ce qu’ils vont essayer de nous faire croire’’, assure le président de l’Union pour le développement et la démocratie (UDD).

Selon l’ancien ministre de la réconciliation nationale, en faisant du forcing pour doter la Guinée d’une nouvelle constitution, ‘’vous auriez fait un coup d’État. Et un coup d’Etat sera sanctionné par l’Union africaine. Le conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine va suspendre notre pays qui ne participera pas aux délibérations des instances de l’Union africaine. Et les promoteurs de ce projet seront poursuivis individuellement’’.

‘’Le FNDC a aussi un autre soutien extrêmement important : c’est la CEDEAO. Le président en exercice de la CEDEAO, Mahamadou Issoufou l’a dit et répété qu’il n’acceptera pas qu’il y ait les possibilités de changement constitutionnel pour altérer les alternances démocratiques’’, souligne l’opposant.

‘’Nous avons également le soutien de l’Union européenne à travers la France, l’Allemagne et celui des Etats-Unis. Nos partenaires financiers essentiels ont montré leurs préoccupations. Nos voisins avec qui nous partageons la même histoire ont indiqué que pour leur stabilité, il n’est pas possible de tolérer une instabilité en Guinée’’, martèle Bah Oury.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Bah Oury,
    Tu es un grand homme: plus jamais, je souhaite que tu ne te laisses pas traîner dans la boue. Ne joue pas avec ton honneur.
    Ton analyse de la situation est exacte, pertinente et cohérente. Quellle que soit la situation, tu dois avoir la tête sur les épaules. Je comprends ta position de quelques années en arrière: tu tenais à intégrer vaille que vaille les rangs de l’UFDG. Tous les moyens étaient bons à tes yeux.
    A présent, tu deviens un homme, l’espoir de toute une nation. Si tu maintiens cette ligne, ton peuple te réhabilitera. Il pardonnera tes errements du passé.
    Bravo pour cette prise de conscience.
    Il ne te reste plus qu’à reconsidérer ta position vis-à-vis de ton frère de lutte. Vous avez tous deux la même analyse de la situation.
    Bien à toi.

  2. Les Carottes sont Cuites pour Alpha Condé et les Faucons de mal gouvernance du Palais Sékoutoureya.
    Finalement, Alpha Condé est obligé de quitter le Pouvoir de gré ou de force en guinée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info