Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » La BAD augmente de 125% son capital. La Guinée a soutenu la décision historique des actionnaires à Abidjan

La BAD augmente de 125% son capital. La Guinée a soutenu la décision historique des actionnaires à Abidjan

C’est une décision historique pour un événement majeur.  La 5eme Réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs de la BAD tenue à Abidjan, le 31 octobre 2019, dernier a décidé, après des mois de discussions à l’interne,  de l’augmentation de son capital de 125%.

Du coup, le capital de la première Institution de financement du développement en Afrique passe désormais de 93 milliards de dollars US à 208 milliards de dollars US. Il s’agit là, de la 7eme augmentation, mais de loin, la plus importante depuis la création de la BAD en 1964.

Un acte qui réjouit le Président Adesina, entendu que cette augmentation figurait parmi les objectifs clefs de son agenda, depuis son élection à la tête de la BAD en 2015. Le Patron de la BAD a donc « salué le soutien fort de l’ensemble des actionnaires de la BAD pour leur confiance en l’Afrique » rajoutant que ces ressources permettront à son Institution « de disposer de la stabilité et de la puissance nécessaires pour accompagner efficacement le développement équitable et inclusif de l’Afrique ».

Avec cette manne financière de l’ordre de 208 milliards de dollars US, la BAD conforte d’une part, son leadership et « capital-crédit » aux auprès des grandes institutions et agences de notation et de l’autre, mobilise surtout d’importantes ressources additionnelles pour financier dorénavant des gros investissements dans les secteurs des infrastructures ainsi que des projet créateurs d’emplois en faveur des jeunes et femmes du continent.

Après avoir souligné et salué les réalisations (à date) de la BAD avec l’appui des actionnaires, le Président Adesina indiquera qu’en termes de répercussions ou d’impacts, les ressources mobilisées devraient au titre du nouveau cycle de programmation apporter des résultats tangibles. Selon le Patron de la BAD: « 105 millions de personnes auront accès à des branchements électriques nouveaux ou améliorés ; 244 millions de personnes bénéficieront d’améliorations dans l’agriculture ; 15 millions de personnes bénéficieront de projets d’investissement ; 252 millions de personnes bénéficieront d’un meilleur accès aux transports ; et 128 millions de personnes bénéficieront d’un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement ».

M. Adesina est convaincu que la récapitalisation de la BAD apportera des moyens conséquents à son Groupe pour «continuer de jouer son rôle de chef de file dans le développement des infrastructures, le renforcement de l’intégration régionale, l’aide à la réalisation des ambitions de la Zone de libre-échange continentale africaine, l’appui aux États fragiles pour renforcer leur résilience, la gestion durable de la dette, la lutte contre le changement climatique et la stimulation des investissements du secteur privé. Nous ferons beaucoup plus » affirmera-t-il.

La Guinée a fortement soutenu l’augmentation du capital de la BAD

Il est important de souligner que cette décision historique approuvée par le collège des 80 actionnaires représentant 54 pays africains et 26 pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie a été surtout fortement soutenue par la Guinée à travers la contribution de qualité de Gouverneur pour  la BAD, Mme Kanny Diallo, Ministre du Plan et du Développement Economique.

En effet, Mme Kanny Diallo qui était présente à ces assises du Conseil des Gouverneurs de l’Institution à Abidjan, fait partie du cercle restreint des premiers Gouverneurs ayant fortement milité, aux côtés du Président Akinwumi Adesina et son staff  (dès le lancement des consultations en 2018) en faveur de cette augmentation du capital de la BAD. Avec les directives du Chef de l’Etat et sous l’impulsion du Premier Ministre et du Gouvernement, Mme la Ministre du Plan/Gouverneur Pays pour la BAD en Guinée s’est beaucoup investie dans les discussions au sein du Conseil consultatif des Gouverneurs, et surtout auprès des actionnaires des pays non africains du Groupe pour les convaincre sur l’importance et la pertinence de la recapitalisation de la BAD.

La décision d’Abidjan « est une grande satisfaction » confiera à ce titre , Mme Kanny Diallo, Gouverneur-Pays d’un Groupe devenu plus ambitieux dans sa stratégie d’accompagnement du développement de l’Afrique parce que s’appuyant sur les Hight five (5) qui sont en adéquation avec l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Une grande satisfaction d’autant plus que la BAD (qui vient de se doter de ressources additionnelles) est devenue, ces dernières années, un partenaire stratégique de la Guinée. Le Groupe appuie en Guinée un important portefeuille de projets pour un niveau d’engagement  autour de 568 millions de dollars US. Des projets d’investissements publics pour l’amélioration de l’accès à l’énergie, le développement des chaines de valeur agricoles et industrielles, le secteur des travaux publics et la Gouvernance économique.

Il faut rappeler qu’entre 2015 et 2019, sous le leadership de Mme la Ministre du Plan et du Développement, grâce au travail technique des cadres et experts du MPDE et du Bureau Pays de la BAD en Guinée, les engagements nets de la Banque en Guinée ont été multipliés par trois (3). L’analyse de ce portefeuille en fonction des Hight five (5) de la Banque montre une prédominance des objectifs  « Eclairer l’Afrique » et « Industrialiser l’Afrique », reflétant ainsi la volonté de la Guinée de mieux exploiter son potentiel tout en améliorant son positionnement régional. Cette situation est en adéquation avec la vision du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 et celle du Document de Stratégie Pays de la Banque en Guinée pour la période 2018-2022.

Rappelons que le Groupe de la BAD a ouvert un Bureau pays en Guinée et que son Président, Adesina Akinwumi avait  rendu visite au pays, en juin dernier à Conakry.

Nul doute que dans le cycle de programmation à venir, cette augmentation du capital de la BAD décidée à Abidjan profitera à la Guinée surtout en ce qui concerne les projets d’infrastructures locales ou régionales,  l’agrobusiness, l’emploi jeunes, l’appui aux femmes, les technologies innovantes et la protection de l’environnement. La gestion efficace du portefeuille actif actuel sous le prisme de la rigueur et de la performance permettra à la Guinée d’être logée en bonne enseigne pour le compte des pays éligibles à ces ressources additionnelles de la BAD. Tout un challenge !

Service de Communication du Ministère du Plan et du Développement Economique

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info