Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Interview » Un leader de l’axe balance le ministre de la Jeunesse : ‘’Grenade vivait presqu’au domicile de Mouctar Diallo’’

Un leader de l’axe balance le ministre de la Jeunesse : ‘’Grenade vivait presqu’au domicile de Mouctar Diallo’’

Le ministre Mouctar Diallo a laissé entendre dans un entretien radiophonique qu’il connait des jeunes qui descendent dans la rue armés pendant les manifestants politique de l’opposition. Mardi, une organisation a annoncé une plainte contre lui pour l’amener à s’expliquer devant la justice.

Mamadou Ciré Diallo du mouvement Akhadan (Ça suffit) a assuré que le président des Nouvelles forces démocratiques (NFD) doit être interpellé pour aider à la manifestation de la vérité. VisionGuinee l’a interrogé. Lisez !

VisionGuinee : Vous êtes l’un des leaders de l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa. Le ministre Mouctar Diallo accuse des jeunes de cette zone d’être armés pendant les manifestations. Quelle lecture faites-vous de sa sortie ?

Mamadou Ciré Diallo : Disons qu’on se demande aujourd’hui si Mouctar Diallo n’a pas balancé le jeune Boubacar Diallo alias Grenade pour faire son entrée au gouvernement en qualité de ministre de la Jeunesse. Nous connaissons les relations qui existaient entre Mouctar Diallo et Grenage. Il fut un temps, Grenade était le petit sûr du président des NFD. Il vivait presqu’au domicile de Mouctar Diallo. Ils montaient et descendaient ensemble.

C’est après l’arrestation et la condamnation de Grenade à à 10 ans que Moucar Diallo a été nommé ministre. On dit souvent qu’un sorcier ne peut vous manger que s’il a un confrère dans votre famille. Et là, on l’entend dire qu’il connait des jeunes de l’axe qui ont des armes. C’est une façon de nous insulter.

Les jeunes de l’axe étaient à un moment donné sur la même longueur d’onde que l’actuel ministre de la Jeunesse…

Oui, jusqu’à la veille des élections communales. Mouctar Diallo connait les jeunes de l’axe. Il avait réussi à convaincre certains de nos amis pour le soutenir en vue d’être maire de la commune de Ratoma. Il a promis, une fois élu, d’aider les jeunes de l’axe qui se sont battus pour l’avènement de la démocratie en Guinée. Certains ont cru en lui et l’ont suivi. Mais aujourd’hui, plusieurs jeunes qui l’ont côtoyé avant qu’il ne soit ministre l’ont quitté pour garder leur dignité. Tout ce que nous lui demandons, c’est de nous laisser tranquilles. Les jeunes de l’axe ne l’ont jamais attaqué, ils se sont simplement désolidarisés de lui pour continuer leur combat.

Ses accusations sont d’une extrême gravité, que comptez-vous faire ?

C’est notre crédibilité qui est en jeu. Nous avons confiance en la justice guinéenne. Nous lui demandons de faire en sorte que Mouctar Diallo puisse citer ne serait-ce que le nom d’un seul jeune de l’axe qui est armé. Cela nous permettra de prendre nos responsabilités pour l’intéressé traduire devant les cours et tribunaux.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info