Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Changement d’itinéraire de la marche du FNDC : et si c’était dans le but de justifier une nouvelle répression violente ?

Changement d’itinéraire de la marche du FNDC : et si c’était dans le but de justifier une nouvelle répression violente ?

Les autorités de la ville de Conakry ont donné leur quitus à la marche du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) prévue ce jeudi 14 novembre. L’itinéraire des défenseurs des acquis démocratiques chèrement conquis par le peuple a été modifié.

Alors que le FNDC projette de marcher du rond-point de l’aéroport de Conakry à l’esplanade du palais du peuple, les manifestants ont été sommés de protester sur l’itinéraire allant du rond-point de l’aéroport-Gbessia Kondébounyi à Hamdallaye en passant par la transversale N°1, le rond-point de la Belle-vue pour rallier l’esplanade du stade du 28 septembre, point de ralliement final.

Maitre Mohamed Traoré, avocat et défenseur de la constitution en vigueur, estime que ‘’l’interdiction implicite de manifester dans certaines parties de Conakry se traduisant par de fréquentes modifications d’itinéraire décidées par les autorités administratives locales vise à pousser le FNDC à la faute’’.

Et de poursuivre : ‘’C’est probablement dans le but de justifier une nouvelle fois la dispersion violente des manifestants. La coordination du FNDC ne doit pas tomber dans ce piège. Il est préférable d’exiger des autorités locales qu’elles motivent, comme le dit la loi, leurs décisions pour qu’elles fassent l’objet de recours’’.

L’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats rappelle aux opposants à la mise en place d’une nouvelle constitution que ‘’le combat dans la rue doit se conjuguer avec le combat juridique’’.

Il exhorte les maires à se rendre à l’évidence que leurs ‘’pouvoirs ne sont pas illimités en matière de gestion des manifestations sur la voie publique’’, avant de rappeler que ‘’dans cette lutte pour l’affirmation des droits et libertés des citoyens, la justice a un rôle important à jouer’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info