Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Annonces » Sidya Touré condamne l’attaque du cortège du Premier ministre à Labé

Sidya Touré condamne l’attaque du cortège du Premier ministre à Labé

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) déplore les attaques du cortège du Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, la semaine dernière à Labé, en Moyenne Guinée. Sidya Touré assure que chaque guinéen est libre de circuler partout dans notre pays.

La délégation du chef du gouvernement, en séjour à Labé la semaine dernière pour le lancement des opérations d’identification des personnes vivant dans une situation de pauvreté, a été cible de jets de pierres.

Le président de l’UFR condamne la violence sous toutes ses formes. ‘’Nous sommes tous libres de circuler partout où on va en Guinée. On ne peut pas empêcher le Premier ministre d’aller à Labé. Ça n’a pas beaucoup de sens’’, martèle Sidya Touré.

Plus d’une centaine de jeunes ont été tués dans les manifestations de rue dont, plus de la majorité dans la commune de Ratoma.

L’ancien Premier ministre Sidya Touré assure que les forces de l’ordre doivent éviter de cibler une zone spécifique pour réprimer dans le sang les protestations. ‘’Il faut aussi éviter de frustrer les gens jusqu’à un certain point’’,  suggère-t-il.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Ce ne sont là que des propos « fourre tout » qui ne visent qu’à tromper l’opinion. L’on aimerait bien savoir ce que le leader de l’UFR dirait de ces jets de pierres de supposés partisans de l’UFDG, si c’étaient plus de 120 de nos compatriotes Diakhankés (de son parti ou pas) qui avaient été successivement ciblés et tués à balles réelles par des FDS de l’Etat-RPG/AEC, depuis avril 2011.

    Ce que SIDYA et tous ceux qui se sont empressé de condamner cette attaque du cortège du premier ministre à Labé n’ont pris en compte, c’est le fait que des éléments à la solde du pouvoir RPGiste pouvaient bien avoir perpétré cette attaque pour ternir l’image du parti de CDD dans son propre fief électoral (…)

    Par ces temps de mobilisation des Guinéens derrière la dynamique du FNDC, où l’UFDG joue pleinement son rôle de tout premier parti moteur de l’opposition à la gouvernance chaotique d’AC, force est à tout Guinéen avisé et conscient des risques qu’une présidence à vie ferait courir à notre balbutiante démocratie, de savoir catégoriser les enjeux sociaux politiques du moment.

    La vocation du FNDC est et reste de mobiliser notre peuple pour empêcher le chef d’Etat actuel, dont le second et dernier mandat prendra fin en octobre 2020, de pouvoir se cramponner illégalement au pouvoir. Il ne vise en aucun cas à servir de tremplin électoral ni à l’un des leaders de partis politiques membres ni à ceux des associations de la société civile ou syndicales qui en sont également adhérents. Et c’est d’ailleurs là une des conditions sine qua non qui assure des chances de réussite à ce mouvement unitaire, dont le pays devrait vraisemblablement finir par s’enorgueillir, à terme.

    Une fois qu’AC sera mis hors d’état de nuire à la constitution en vigueur, qu’il a juré de faire respecter en 2010 et 2015, les électeurs guinéens sauront parfaitement choisir un homme ou une femme pour qu’ils chargeront de diriger le pays et ce, pour peu que l’on saura les placer dans les bonnes conditions de transparence, de démocratie et de citoyenneté équitable de le faire.

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info