Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Ousmane Kaba sur les tueries dans les manifs : ‘’il y a une zone qui est en permanence agressée et des enfants y meurent’’

Ousmane Kaba sur les tueries dans les manifs : ‘’il y a une zone qui est en permanence agressée et des enfants y meurent’’

Le président du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) estime que les manifestations de rue, consacrées par la constitution, restent l’un des moyens de pression pour faire reculer le pouvoir dans son projet de changement constitutionnel. Ousmane Kaba invite les autorités à ne pas réprimer violemment les marches.

‘’Les marches sont l’une des possibilités de pressions sur le gouvernement. Il y a également les opérations de ville morte. Un parti politique sensibilise et éduque ses militants, mais quand on a affaire à un gouvernement autiste, on descend dans la rue en dernier recours pour se faire entendre. C’est inacceptable que des marches autorisées soient perturbées par des tirs de gaz lacrymogène’’, indique Ousmane Kaba.

‘’Il faut arrêter d’agresser les gens sur la base des intentions en Guinée (…) On a attaqué les leaders en leur jetant du gaz lacrymogène, ce qui est très dangereux. Si jamais, il arrivait quelque chose à un leader, personne ne sait où cela va conduire notre pays’’, ajoute-t-il.

Le président du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) estime que les attaques ciblées contre une frange de la population guinéenne risquent de plonger notre pays dans  une révolte populaire.

‘’La réalité crève les yeux. Il y a une zone qui est en permanence agressée et des enfants y meurent. Ce sont des guinéens aussi. Mais est-ce que ceux qui le font ne veulent pas que la Guinée soit divisée et nous conduire à la guerre civile ?  Parce que c’est comme ça que la guerre civile a commencé un peu partout en Afrique. Lorsqu’il y a beaucoup d’injustice et que les gens ont le sentiment d’être complètement écrasés, cela conduit à la révolte’’, assure Dr Kaba.

‘’Il ne faut jamais oublier que les guinéens sont d’une même famille quelle que soit leur appartenance politique. Lorsqu’une partie de cette famille est agressée, notre devoir, c’est de dire la vérité. Regardons les gens qui meurent, je me demande si ce n’est pas fait exprès pour qu’il y ait une guerre civile dans notre pays. Des pays autour de nous qui n’ont connu que ça. Les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets, faisons  attention’’, sollicite l’ancien argentier de l’Etat.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info