Accueil » Économie » Aboubacar Sylla : ‘’pour que Conakry redevienne une capitale normale…’’

Aboubacar Sylla : ‘’pour que Conakry redevienne une capitale normale…’’

Dans le cadre du projet d’appui au secteur des transports, un symposium a été organisé mercredi à Conakry dans un réceptif hôtelier de la place. A cette occasion, le ministre d’Etat chargé de Transports a annoncé une série de mesures pour désengorger la capitale.

Pour Aboubacar Sylla, le projet d’appui au secteur des transports a permis à la Guinée de se doter d’un cadre légal et réglementaire amélioré de la mobilité urbaine et la sécurité dans le secteur des transports.

‘’Nous avons une loi portant organisant du transport routier et des intermédiaires de transports. Autour de cette loi, nous avons créé un patronat des transporteurs. Donc, l’Etat guinéen a désormais un interlocuteur unique. Cela va faciliter la mise en œuvre de ce cadre légal et règlementaire’’, indique-t-il.

Il annonce la mise en place d’un dispositif pour assurer la sécurité et le contrôle technique automobile en Guinée qui se traduit par ‘’la réalisation d’un centre pilote situé à Kouria. Aujourd’hui, nous avons un plan national de sécurité routière ainsi qu’une lettre de politique sectorielle dans notre pays’’.

Désormais, assure M. Sylla, la Guinée possède tout ce qu’il faut pour améliorer la situation de transports et la mobilité urbaine dans notre pays. ‘’Les institutions existent. Nous avons une agence de sécurité routière, une structure de transport urbain de Conakry, toutes les structures qui sont nécessaires ainsi que les lois et les décrets d’application’’, énumère-t-il.

Le patron du département des Transports annonce l’organisation d’une table ronde en mars 2020 pour trouver des moyens financiers dans le but de désengorger les rues de Conakry.

‘’Des projets ont été identifiés et font l’objet d’étude. Il n’y a plus qu’à trouver le financement nécessaire pour que la circulation change à Conakry’’, souligne-t-il. Car, dit-il, ‘’tout le monde est excédé par les embouteillages à Conakry et cet engorgement nous fait perdre beaucoup de temps dans la circulation. Nous y consommons beaucoup de carburant et l’Etat dépense beaucoup de devises’’.

Il rassure de la disponibilité de bailleurs de fonds à accompagner la Guinée pour que ‘’Conakry redevienne une capitale normale où on ne perdra pas beaucoup de temps dans la circulation’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. merci pour tous les efforts monsieur le ministre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info