Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Dalein à Alpha Condé : ‘’Vous ne méritez plus de diriger ce pays’’

Dalein à Alpha Condé : ‘’Vous ne méritez plus de diriger ce pays’’

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo s’est dit triste de voir des guinéens se faire à l’occasion des manifestations de rue.

A ses militants et sympathisants réunis en assemblée générale au siège du parti, Cellou Dalein Diallo a fait observer une minute de silence en la mémoire de Saidou Diallo, qui a succombé à ses blessures après avoir été atteint par balle vendredi à Bambeto lors des funérailles de huit victimes des récentes manifestations du FNDC.

‘’Je suis triste parce qu’avant de venir au siège de l’UFDG, on m’a annoncé la mort d’un autre jeune qui s’appelle Mamadou Saidou Diallo, il avait 24 ans. Il a été atteint à la tête hier après l’inhumation des 8 dernières victimes. Il a rendu l’âme très tôt ce matin’’, annonce-t-il.

Selon l’ancien Premier ministre, ‘’le bilan macabre de la répression des manifestations du FNDC est aujourd’hui à 23, pour la plupart des jeunes âgés de moins de 20 ans, abattus à bout portant par les agents des forces de défense et de sécurité. Ils sont à l’origine de la mort de plus de 128 jeunes qui étaient en train d’exercer leur droit de manifester dans les rues’’.

A l’en croire, ‘’le drame, ce qu’ils n’auront jamais, sous le règne d’Alpha Condé, droit à la justice. Le gouvernement n’éprouve aucune pitié et n’exprime aucune compassion. Il ne diligente aucune enquête pour savoir dans quelles circonstances, on a tué des citoyens’’.

A Alpha Condé, il indique : ‘’Vous dirigez un pays, vous avez droit à tous les honneurs dus au rang que vous occupez, vous nommez aux hautes fonctions de l’Etat. Au regard de la loi, vous êtes chargé de veiller à la sécurité des citoyens. Lorsque vous commettez une telle injustice, vous ne méritez plus de diriger ce pays’’.

Le président de l’UFDG estime que la gouvernance d’Alpha Condé se caractérise par ‘’l’impunité totale accordée à ceux qui tuent des gens qu’ils ne considèrent pas comme étant des citoyens de ce pays’’. Il appelle ses partisans à continuer le combat que mène le FNDC, pour ‘’faire partir Alpha Condé’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Des gens qui provoque tout dans ce pays depuis l’independance et qui sont les premiers à se victimiser.

  2. Kôtô l’histoire retiendra que tu étais un grand perturbateur sur la scène politique guinéenne et tu es partie comme Étienne tshisekedi avec la soif du pouvoir.

  3. Toi même tu ne merite plus un chef de file de l’opposition du point de vue que le monde entier a ta salle vidéo inssitant tes troupeaux à la mort .

  4. Toi non plus tu vas pas dirigé ce pays là

  5. Paix à l'âme des victimes

    Selon l’ancien Premier ministre, ‘’le bilan macabre de la répression des manifestations du FNDC est aujourd’hui à 23, pour la plupart des jeunes âgés de moins de 20 ans, abattus à bout portant par les agents des forces de défense et de sécurité. Ils sont à l’origine de la mort de plus de 128 jeunes qui étaient en train d’exercer leur droit de manifester dans les rues’’.
    Non M. El hadj Cellou Dalein Diallo, je vous suggère de pointer également le curseur sur les forces spéciales qui avaient défilé le 2 octobre 2018, cagoulées et armées jusqu’aux dents. En effet, lors des manifestations, des méthodes dignes des forces spéciales ont été utilisées jusque dans les concessions de nos pauvres citoyens exécutées parfois dans des toilettes par des personnes cagoulées arborant des tenues de gendarmes ou de policiers. Il pourrait bien s’agir des forces spéciales qui par définition sont des forces de camouflage. Ne mettons donc pas tout à l’actif des policiers et des gendarmes, même si les témoins n’ont vu que des tenues de gendarmes et parfois de policiers. Par ailleurs, n’oubliez pas que avant le 14 octobre, le chef d’État-major Général des Armées avait sorti un communiqué appelant les Forces de Défense et de Sécurité à rester dans leurs « Casernes à partir du 14 octobre 2019 et des contrôles physiques seront effectués par les Commandants d’Unité avec compte rendu à l’État-major Général des Armées, de leur situation de prise d’Arme. » C’est comme s’il était au courant qu’un massacre allait être perpétré par des forces obscures qui pourraient bien être les forces spéciales que les Guinéens avaient applaudi (sauf moi) sans savoir qu’ils avaient applaudi ceux qui allaient être leurs bourreaux. Du reste, vous remarquerez qu’aucun de ces communiqués ne concernait les forces spéciales. Ce qui veut dire que les forces spéciales, elles, pouvaient sortir…

  6. Le vrai drame, c’est surtout de voir que CDD et la direction de l’UFDG sont en réalité les premiers à mépriser le martyr de ces victimes des tueries ciblées du pouvoir RPGiste. Et c’est là un gâchis voire une véritable honte notamment pour l’ensemble de la communauté peule et hâli-pular de Guinée !

    Un chef de file de d’opposition, qui aurait pu bénéficier d’atouts politiques que nul autre opposant guinéen n’avait su réunir avant lui, ne devrait pas être paumé à ce point. A être ainsi réduit à étaler son impuissance ou sa lâcheté vis à vis de la mémoire collective de centaines de jeunes peuls innocents, CDD ne pouvait pas faire mieux pour apporter de l’eau au moulin aux fascisants tenants de l’Etat-RPG/AEC.
    Le tandem AC-Kassory et leurs acolytes pilleurs, qui ont programmé de faire tuer impunément par nos propres FDS toutes ces victimes innocentes, n’en demandaient sûrement pas autant.

    Alors que dans le cadre de la dynamique du FNDC trois conditions préalables et non négociables avaient été posées pour toute éventuelle reprise du dialogue avec le pouvoir AC, voilà que le leader de l’UFDG semble être manifestement celui qui trahira une fois de plus l’idéal de cohésion et de détermination unitaires sans lequel il n’y aura guère de chance d’alternance politique en 2020.

    Face aux manœuvres de recensement de mineurs sur les listes électorales dans les circonscriptions présumées favorables au camp du pouvoir en place, et surtout aux diverses entraves qui sont faites aux électeurs des zones acquises à l’opposition à se faire recenser, la réponse idoine aurait été de bloquer toute ce simulacre. Car au point où en est la lutte de défense de la constitution, chacun au sein de la dynamique du FNDC a compris que l’incorrigible « anguille AC » sera difficile à sortir de ses eaux sales et toxiques pour notre balbutiante démocratie.

    Le pouvoir RPG/AEC est incapable d’organiser des élections libres, transparentes et démocratiquement crédibles et acceptables. Et telle est la moindre leçon sociopolitique que CDD entre autres devrait intégrer définitivement, s’il était réellement à la hauteur des ambitions politiques légitimes qu’il donne l’impression de vouloir incarner. Mais qui vivra verra bien !

    Was-Salam !

  7. Les calculs diaboliques et sataniques ne donnent point le pouvoir!
    Sauf que ceux ou celles qui se livrent à ces pratiques n’auront aucun recours. Wassalam.
    « Quiconque fait périr une vie humaine non convaincue de meurtre ni de corruption sur la terre, c’est comme s’il a tué l’humanité tout entière. Et, quiconque sauve une vie humaine, il a sauvé l’humanité tout entière… » (Sourate 5, la table servie, verset 32.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info