Accueil » Économie » Le gouvernement veut mettre de l’ordre dans l’importation des véhicules d’occasion

Le gouvernement veut mettre de l’ordre dans l’importation des véhicules d’occasion

Le ministre des Transports a soumis au président de la République un projet de décret portant règlementation des véhicules d’occasion à l’importation. Selon Aboubacar Sylla, pas moins de 4.000 véhicules débarquent chaque mois sur le territoire guinéen.

L’état de ces véhicules, selon le ministre des Transports, pose des problèmes sécuritaires et environnementaux.

Pour pallier au problème lié à l’importation des véhicules usagés, Aboubacar Sylla a soumis, en conseil des ministres, un projet de décret portant règlementation des véhicules d’occasion à l’importation.

‘’Ces véhicules qui ne font l’objet d’aucun contrôle technique spécial avant leur embarquement dans les pays de provenance sont mis en circulation dans notre pays sans aucune disposition particulière de sécurité. Compte tenu de leur âge, parfois très avancé, ces véhicules, après quelque mois de service ne sont plus que des épaves qui tombent souvent en panne en pleine circulation’’, a indiqué le ministre des Transports lors du conseil des ministres.

Il assure que l’environnement est pollué par le gaz d’échappement de ces véhicules qui provoquent des maladies, selon le ministre Sylla qui affirme que ‘’plus de 90% des véhicules débarqués au port de Conakry ne quittent pas notre capitale et ses environs’’.

Aboubacar Sylla soutient que la croissance exponentielle du parc automobile rend vain tout effort en faveur de l’amélioration de la fluidité de la circulation.

Encourageant la limitation de l’âge des véhicules à importer en Guinée, il pense que cette mesure permettra d’améliorer la fluidité de la circulation, de réduire les accidents de circulation dus essentiellement, selon lui, aux défaillances mécaniques et du système de freinage.

La mesure permettra aussi, à l’en croire de réduire la dégradation des routes, des coûts de leur entretien et répondre aux besoins de transport avec des véhicules qui respectent les normes de charge et de gabarits fixés par le règlement 14 de l’UEMOA.

Il donne un délai de trois mois aux importateurs de véhicules pour se conformer aux dispositions réglementaires.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info