Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » GAC envisage la construction d’un centre de formation professionnelle en mécanique automobile à Boké

GAC envisage la construction d’un centre de formation professionnelle en mécanique automobile à Boké

La société minière Guinée Alumina Corporation a organisé un atelier, ce mercredi 11 décembre, à Conakry, sur les résultats de l’étude de faisabilité pour la construction d’un centre de formation professionnelle en mécanique automobile légère à Boké.

Conjointement financé par GAC et ses partenaires, ledit centre dénommé  Rio Nunez vise à former des jeunes diplômés et autres qui possèdent des connaissances techniques de base en mécanique afin d’améliorer leurs compétences.

Le centre Rio Nunez dispensera à ses élèves des formations dans la maintenance de véhicules légers pour leur rendre compétitifs sur le marché. ‘’GAC est heureuse de s’associer à des partenaires institutionnels  comme la DEG, GIZ et IFC qui ont accepté de nous  accompagner dans la mise en place de ce nouvel outil de renforcement de la capacité locale, de promotion du contenu local et créateur de richesse a et de développement économique’’, assure Aissata Béavogui, Directrice générale de GAC.

‘’Grâce à ce projet, les sociétés minières auront accès à des ressources bien formées auxquelles elles pourront confier l’entretien de leurs véhicules  légers. GAC le fera, j’ose espérer que les autres sociétés minières de la place suivront notre exemple et qu’elles se joindront à nous dans ce projet qui vise la création des richesses au niveau local’’, ajoute-t-elle.

La conceptrice du projet indique que ce centre sera ouvert à tous les guinéens et que les potentiels candidats seront retenus à l’issue d’un concours.

‘’Chaque année, on compte former à peu près 25 jeunes. Parmi eux, un ou deux seront recrutés par GAC, autres seront à la disposition des autres sociétés minières. Un concours national sera fait en théorie et en pratique. Les critères de sélection, c’est avoir déjà une base en mécanique, savoir lire et écrire’‘, précise Moudatou Bah.

Pour ce qui est de la pérennisation de ce futur centre de formation professionnelle en mécanique automobile légère, la société GAC et ses partenaires assureront le financement durant les trois premières  années sur les cinq années visées par le projet. A l’issue de la cinquième année, le centre de formation aura dispensé 11,000 heures de formations et généré 1.6 millions de dollars de revenus pour son autonomisation.

Le gouverneur de la région de Boké assure que  la construction de ce centre suscite de l’espoir chez les jeunes guinéens en général  et ceux de Kakandé en particulier.

‘’Nous connaissons la souffrance de ces jeunes. Quelqu’un qui va à l’école et obtient un premier diplôme  pour s’asseoir à la maison, cela fait mal. La création de ce centre va changer les choses, parce qu’au niveau des mines, le problème d’emploi est une compétition. Si  vous n’avez pas la formation requise, on ne peut pas vous prendre même si vous êtes de la localité. Alors un tel centre qui vise à donner de telles qualifications à nos jeunes est la bienvenu’’, souligne le général Siba Lohalamou.

Pathé BAH, pour VisiosnGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info