Accueil » Politique » Sidya Touré donne des consignes à ses partisans : ‘’le lundi 6 janvier, ça sera la dernière marche pacifique…’’

Sidya Touré donne des consignes à ses partisans : ‘’le lundi 6 janvier, ça sera la dernière marche pacifique…’’

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) assure que 2020 est une année au cours de laquelle les guinéens doivent lutter pour créer l’alternance démocratique. Sidya Touré invite  les militants de son parti et l’ensemble de la population à se mobiliser dès le lundi 6 janvier pour exiger le respect des principes démocratiques.

L’ancien Premier ministre affirme que l’année 2020 est un tournant décisif pour l’alternance politique en Guinée.

‘’Nous  sommes en 2020. Il faut que tout le monde se lève. Si on ne se lève pas pour notre avenir, personne ne le fera à notre place. Il faut qu’on se mobilise pour sortir le 6 janvier. Nous sommes dans une année de revendications, de protestations et du refus du troisième mandat d’Alpha Condé’’, indique Sidya Touré.

‘’J’ai dit à nos amis du RPG que je pensais qu’ils étaient des centaines de milliers dans leur parti. Le temps de règne d’Alpha Condé est terminé. Donc il faut vous trouver un autre candidat, parce qu’il n’est pas Dieu. Il faut arrêter de faire croire que les gens sont indispensables surtout avec le bilan qu’on a. Ce que nous avons tous de commun, c’est la Guinée. Il ne faut pas laisser une seule personne la détruire rien que pour ses intérêts’’, ajoute-t-il.

L’ancien haut représentant du chef de l’Etat  se dit plus que jamais déterminé à se battre pour l’alternance en Guinée.

‘’Nous, on ne va pas contre la loi. Mais la loi guinéenne est très claire, en 2020, le mandat d’Alpha Condé prendra fin. Certains disent que je le pied cassé, le cou tordu. Certes, je ne pourrai pas faire toute la marche, mais je serai au point de départ pour lancer la marche et au point d’arrivée pour faire mon discours. Nous étions en train de dénoncer depuis 15 ans, le moment d’agir est venu’’,  affirme Sidya Touré.

‘’L’année 2020 est une nouvelle ère. C’est la préparation d’une nouvelle Guinée qui va vers le développement,  le refus de la médiocrité, la refondation de l’Etat parce que nous sommes dans un Etat néant’’, ajoute-t-il.

Le président de l’UFR invite l’ensemble des guinéens à se tenir prêts pour  défendre les acquis démocratiques. ‘’Le lundi 6 janvier, ça sera la dernière marche pacifique. A partir de là, il n’y aura plus de marches pacifiques jusqu’à ce qu’il y ait le respect et l’application des lois et principes en Guinée. Il faut qu’il y ait un changement de mentalité’’, clarifie-t-il.

Pathé BAH, pour VsionGuinee.info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. 1. alifa kone n’a pas la communauté internationale
    2. alifa kone n’a pas le peuple (il a perdu les 5 communes de Conakry aux élections et a utilisé la force pour se donner matoto)
    3. Une solution à la IB en Côte d’Ivoire qui a pris la commune d’Abobo et a fait tomber Gbagbo chassera ce criminel alifa kone en quelque jours. Pensons y!

  2. vous continuer tous à montrer vos biceps en ignorant QUE ce pauvre peuple de guinée a toujours honoré accompagné avec ferveur ses anciens chefs d »état, que vous le vouliez oui ou non l’exception ne sera pas faite.comme vous ne pensez pas à l’avenir du pays vous allez continuer à entraver la marche en avant du décollage économique.
    Nous avons la certitude que l’opposition à part de ces diatribes,elle ne peux nous rendre la vie facile,nous avons les souvenirs du temps où vous étiez à la commande.

  3. Sidya Touré alias TON PIED MON PIED ton parti ne représente plus grande chose alors tes menaces ne font que te dénicher de plus. Vive le référendum

  4. Mr ton pied mon pied je t’informe déjà qu’il ya plus de 30 parti politique qui ont déposé leur candidature et je trouve cela suffisant pour une élection. Dans aucun pays il n’est interdit de ce prononcer sur une constitution et n’est obligé également à personne d’assister à une consultation donc, dire que vous empêcherez cette échéance électorale est un signe de désobéissance pour cela les forces de l’ordre appliqueront avec rigueur la loi contre tous les fauteurs de troubles et seront châtier ! WASSALAM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info