Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Manifs non-stop du FNDC : déjà un mort par balle à Cosa

Manifs non-stop du FNDC : déjà un mort par balle à Cosa

Quelques heures après le déclenchement des manifestations continues du Front national pour la défense de la constitution, le sang a encore coulé à Conakry.

Mamadou Sow a reçu une balle en pleine poitrine à Cosa, dans la commune de Ratoma.

Transporté d’urgence, l’adolescent a succombé à ses blessures. Il vient ainsi allonger  la liste des victimes des répressions meurtrières sous le régime d’Alpha Condé.

Dans un bilan fourni à la mi-journée, le FNDC indique que son appel à la résistance est largement suivi dans plusieurs villes de la Guinée, évoquant une paralysie totale des principaux axes routiers, la fermeture des boutiques et   commerces, la cessation totale ou partielle des activités ou leur ralentissement.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le FNDC doit savoir que les manifestations non stop sont épuisantes pour les populations, surtout quand elles vivent dans leur écrasante majorité, sous le seuil de la pauvreté, comme c’est le cas en Guinée !!
    Les journées villes mortes ne sont pas viables à long terme et finissent par lasser le peuple, qui tire déjà le diable par la queue !!
    On ne peut pas en effet, demander à un citoyen guinéen, qui est obligé chaque jour de se battre pour chercher à manger, d’y renoncer tous les jours pour participer à des marches de protestation !!
    Par contre ce patriote peut sacrifier tous ses jeudis pour paralyser Conakry !!
    Si les marches de protestation du peuple algérien ont duré des mois et ne se sont toujours arrêtées, malgré l’élection d’un nouveau Président algérien ; c’est parce que les manifestations en Algérie n’ont lieu que durant un jour dans la semaine ; c’est-à-dire, uniquement les vendredis !!
    Que le FNDC choisisse un jour de la semaine (jeudi ?) et pas besoin chaque fois d’inviter les guinéens à participer aux marches de protestation, puisqu’ils savent déjà le jour.
    Les autres jours de la semaine serviront ainsi aux membres du FNDC à faire du porte à porte pour convaincre le plus de guinéens à rejoindre la prochaine marche !!
    Merci et n’oubliez pas de bien préparer le boycott actif de la mascarade d’élection que le dictateur Alpha Condé et sa bande de mafiosi, comptent organiser en février prochain ; c’est-à-dire empêcher la tenue de cette élection législative par tous les moyens y compris les plus violents (fermeture des bureaux dans les fiefs de l’opposition, attaque et incendie de bureaux de vote qui oseront ouvrir, agression de ceux qui s’entêteront à aller voter…) !!
    À bon entendeur, salut !!

  2. une autre manière de faire réveiller la population est de faire appel aux citoyens pour la semaine de solidarité aux victimes de violences des forces de l’ordre.
    pour chaque manifestation des forces occultes arrivent à ôter la vie à un membre de nos communautés,il est de notre devoir à nous tous de ne plus accepter ces actes de barbaries et consacrer une semaine entière à manifester SUR toute l’étendue du territoire puisque l’état guinéen et toutes ses institutions restent muets aux appels des victimes.
    150 morts pour avoir à participer à des manifestations ,dans quel pays nous vivons ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info