Accueil » Politique » Damaro Camara : ‘’le peuple qui a pu dire Non à De Gaulle, il y a 61 ans, va-t-il avoir peur du ministre des Affaires étrangères de Macron ?’’

Damaro Camara : ‘’le peuple qui a pu dire Non à De Gaulle, il y a 61 ans, va-t-il avoir peur du ministre des Affaires étrangères de Macron ?’’

Le président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel a réaffirmé samedi la détermination du pouvoir d’Alpha Condé à doter la Guinée d’une nouvelle constitution. Amadou Damaro Camara, devant des militants du parti au pouvoir, a assuré que le peuple de Guinée, qui a osé dire non à la France en 1958, ne sera pas ébranlé par une déclaration du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Ledrian.

‘’Le professeur Alpha Condé n’a pas demandé mille chose. Il n’a pas demandé à sa majorité voter. Il a dit qu’il va poser la question sur la nouvelle constitution au peuple pour savoir s’il est d’accord ou pas. Si le Non l’emporte, il en tire les conséquences. Personne, y compris lui-même, n’a le droit de s’exprimer au nom du peuple. La voix du peuple n’appartient qu’au peuple’’, a déclaré l’honorable Camara en marge de l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel.

‘’Après, j’apprends que le ministre des affaires Etrangères de tel pays a dit ceci. Le peuple de Guinée qui a pu dire Non à De Gaulle vivant, devant lui, il y a 61 ans, va-t-il avoir peur du ministre des affaires étrangères de Macron ? Non’’, a tranché le patron de la majorité parlementaire.

Il fait remarquer que Tibor Nagy, secrétaire d’Etat adjoint aux affaires africaines, s’exprimant sur le débat constitutionnel, a laissé entendre que ‘’la décision appartient au peuple. Aux uns et autres, nous disons merci. Il revient au peuple de Guinée exclusif de détenir son destin en main’’.

Damaro Camara estime que certains ‘’sont très sensibles quand les déclarations viennent de la France. Pourtant, c’est un intellectuel, l’un des plus reconnus de ce pays [la France], qui a dit que seul le peuple souverain a le droit de changer ses lois, même si elles sont les meilleures. Surtout que celle que nous changeons n’est pas la meilleure. A quoi bon donc de reprocher au peuple de vouloir s’octroyer une loi plus appropriée ?’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Excellent monsieur DAMARO, Surtout que la n’est plus comme avant. Elle à changer de mauvaise manière. Là France n’attire plus personne.
    La France est en pleine doute , Macron et son gouvernement sont rejetés , Macron décrié et critiqué par ceux qui l’ont élu.
    Revenant sur LE DRIAN, le fameux ministre de leurs affaires étrangères, n’est qu’un traître du parti socialiste qui a rejoint la soupe à Macron lui même tueur de son père politique.
    Voyez vous, la France et LE DRIAN, doivent savoir qu’en Guinée, c’est Alpha Condé koudeiiii.
    En Guinée, après le président AC, il faut un brin de dictature pour discipliner les sauvages politiques de notre pays

  2. Le Peuple de Guinée est différent d’un groupe et d’une bande de voleurs réunis espèce d’inconscient mais vous allez répondre à toutes vos forfaitures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info