Accueil » Société » Face aux exactions policières, la mairie de Ratoma hausse le ton : ‘’Que les policiers cessent de tirer sur les gens’’

Face aux exactions policières, la mairie de Ratoma hausse le ton : ‘’Que les policiers cessent de tirer sur les gens’’

Face aux tueries lors des manifestations sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa, la commune de Ratoma hausse le ton et réclame justice pour les victimes. Ce samedi, au cours d’une conférence de presse, le maire Issa Soumah a exprimé son indignation face aux exactions policières dans cette partie de Conakry. 

‘’Depuis un certain temps, nous constations des exactions comprennent des morts, des humiliations, des injures à caractères ethniques’’, fait observer le maire de la commune de Ratoma.

Face à cette situation, Issa Soumah demande à l’Etat guinéen de protéger les habitants de la commune de Ratoma. ‘’Nous demandons au gouvernement de nous aider pour ne plus qu’il y ait des morts, des exactions à Ratoma. Aussi, nous ne voulons plus que des gendarmes et
des policiers rentrent dans les quartiers pour faire des exactions ».
Il réclame justice pour les victimes. ‘’Qu’on nous indique au moins qu’une telle personne a tué telle autre personne. Aujourd’hui, on est à 134 morts au niveau de la commune de Ratoma mais jusqu’à présent, on n’a pas indexé un seul coupable’’, regrette-t-il.
Le numéro 1 de la commune de Ratoma souhaite que ‘’les policiers cessent de tirer sur les gens. On ne peut pas laisser cette situation perdurée. Nous n’imposons rien à l’Etat guinéen, nous lui demandons très respectueusement de bien vouloir se lever et nous aider à trouver la solution à ce problème afin que plus personne ne meurt à Ratoma. En ce qui concerne le maintien d’ordre, quand il s’agit des marches, on demande de faire des réquisitions. Mais dans ces réquisitions, il est écrit ‘pas d’autorisation d’arme à feu, pas d’interventions contre les populations’.
A la question de savoir s’il croit à l’issue des enquêtes sur les
tueries, il répond : ‘’Est-ce qu’il y a des enquêtes ? Je ne pense qu’il y a des enquêtes. En tant que maire de la commune de Ratoma, je ne suis pas informé d’une quelconque enquête. Mais on aimerait bien que cela soit fait’’.

Pour être attendu, M Soumah annonce que sa mairie a écrit au gouverneur de la ville de Conakry pour lui expliquer la situation et demander son intervention pour mettre fin aux exactions dans cette zone.
Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info
Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info