Accueil » Politique » Couplage des législatives avec le référendum : Elhadj Sékhouna et Elhadj Ousmane Baldé de Haali pular exigent l’arrêt du processus électoral

Couplage des législatives avec le référendum : Elhadj Sékhouna et Elhadj Ousmane Baldé de Haali pular exigent l’arrêt du processus électoral

Les responsables de la coordination de l’Union de la Basse Guinée et celle des Fulbés et Haali pular se sont donné rendez-vous mercredi à Tanènè dans la préfecture de Dubreka pour se prononcer sur la situation sociopolitique qui prévaut dans le pays.

Elhadj Sékhouna Soumah et Elhadj Ousmane Fatako Baldé ont critiqué la décision du président Alpha Condé convoquant les électeurs aux urnes pour élire leurs députés et se prononcer sur le projet de nouvelle constitution.

‘’Le 4 février, le président de la République a pris un décret portant couplage des élections législatives avec le référendum. Par cet acte, il officialise ainsi son coup d’Etat constitutionnel’’, indiquent-ils dans une déclaration qui a sanctionné la rencontre.

‘’La coordination de l’Union de la Basse Guinée et celle des Fulbés et Haali pular condamnent vigoureusement ce parjure du chef de l’Etat, premier responsable de la nation. Cette nouvelle situation nous réconforte dans notre position de ne pas participer à cette mascarade électorale viciée d’avance’’, ajoutent-ils.

Ils exigent une dissolution immédiate de la CENI et son remplacement par une commission électorale ‘’réellement indépendante et consensuelle’’, précisant que ‘’la nouvelle CENI sera assistée par une institution spécialisée des Nations Unies jusqu’à la proclamation des résultats définitifs’’.

Le patriarche de la Basse Côte et son homologue de la coordination des Fulbés et Haali pular réclament ‘’l’arrêt de tout le processus électoral en cours sur toute l’étendue du territoire national jusqu’à ce les acteurs se retrouvent pour s’accorder sur les solutions à envisager pour l’organisation d’élections libres, crédibles transparentes et inclusives d’ici fin 2020’’.

Ils requièrent la reprise totale du recensement des électeurs afin que ‘’la population guinéenne soit invitée à voter sur la base d’un fichier électoral crédible et consensuel’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Le burkinabé alifa kone qui connaît que la violence. Comme c’est une tortue, il faut qu’on lui mette le feu dans le derrière pour qu’il bouge.

    • @Doura,comment,quand il y a les forces d’insécurité pour détruire tout ce qui bouge et bloque les élections en Guinée ???
      Car,nous sommes à l’heure des stratégies pour le départ Alpha Condé du trône.Fini les discours stériles.

  2. Des ridicules soient-disant chef communauté , vous ferez mieux de vous concentrer sur le peu qu’on vous donne au travers de votre clientélisme politique ,que de vous mener aux affaires politiques du pays , ce vieux con SEKHOUNA sait qu’il ne sera pas suivi par la base en basse Guinée , donc c’est une peine perdue

  3. Un sage à la merci des politiques perd la valeur de sa sagesse et comme ses fameux opposants à l’occurrence Cellou dallein alias diabétique et son clans n’ont plus de stratégies, ils passent par vous les sages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info