Accueil » Politique » Le parlement européen appelle Alpha Condé à respecter la constitution en vigueur

Le parlement européen appelle Alpha Condé à respecter la constitution en vigueur

Le parlement européen a adopté jeudi une résolution sur la situation sociopolitique en Guinée. L’institution rappelle que notre pays a connu des manifestations massives depuis la mi-octobre 2019, menées principalement par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

L’organe parlementaire de l’Union européenne mentionne que ces manifestations sont organisées sur fond de craintes que le président Alpha Condé cherche à étendre ses pouvoirs constitutionnels; alors que la Constitution en vigueur limite à deux le nombre de mandats présidentiels.

Il indique que la réforme constitutionnelle qui but d’étendre les limites du mandat présidentiel pour permettre à Alpha Condé de rester au pouvoir a déclenché des violences. Tout en déplorant les violences, le parlement européen condamne fermement les atteintes à la liberté de réunion et d’expression, les meurtres et les autres violations des droits de l’homme.

Invite a été faite par les députés européens au autorités guinéennes à lancer rapidement une enquête transparente, impartiale et indépendante sur les morts et les blessures de manifestants ainsi que les accusations d’usage excessif de la force et d’autres violations des droits de l’homme par des agents des services répressifs.

Dans sa résolution adoptée à l’issue d’un vote jeudi, le parlement européen ‘’regrette profondément tout projet de modifier la constitution du pays en ce qui concerne la limitation du nombre de mandats présidentiels’’.

Il réaffirme avec force qu’une ‘’démocratie saine doit respecter l’état de droit et toutes les dispositions constitutionnelles, y compris une éventuelle limitation du nombre de mandats présidentiels”. C’est pourquoi, il invite donc le président de la République de Guinée à respecter la constitution du pays.

Il presse toutes les parties en présence à éviter une nouvelle escalade de la tension et de la violence et invite le gouvernement, les groupes d’opposition et la société civile à faire preuve de retenue, à agir de façon responsable et à engager un dialogue constructif pour trouver une solution durable, consensuelle et pacifique.

Il demande instamment le pouvoir en place de veiller à la tenue d’élections législatives et présidentielles transparentes, crédibles et libres en temps utile, avec la pleine participation des partis d’opposition, qui devront être libres de s’enregistrer, de faire campagne, d’accéder aux médias et de se réunir librement.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Article 27.
    Le président de la République est élu au suffrage universel direct.
    La durée de son mandat est de cinq ans, renouvelable une fois.

    En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels, consécutifs ou non.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info