Accueil » Politique » La CEDEAO, l’UA, l’UE et l’ONU appelées à prendre des sanctions contre les promoteurs du ‘’coup d’Etat constitutionnel’’

La CEDEAO, l’UA, l’UE et l’ONU appelées à prendre des sanctions contre les promoteurs du ‘’coup d’Etat constitutionnel’’

A moins d’une semaine du referendum constitutionnel couplé aux législatives du 1er mars, le FNDC a déclaré qu’il ne reconnait plus Alpha Condé comme président de la République de Guinée, avant de demander son départ immédiat et sans conditions du pouvoir.

Le mouvement anti-nouvelle constitution a invité la CEDEAO et l’UA au respect de leurs propres principes sur la gouvernance démocratique, notamment en ce qui concerne les coups d’Etat, car qu’il soit militaire ou civil, un coup d’Etat équivaut à un coup d’Etat.

A l’issue d’une réunion, il a adressé ses félicitations et remerciements aux députés européens pour ‘’leur courageuse prise de position’’. Le FNDC demande à la Commission de l’Union européenne (UE) de prendre des sanctions concrètes contre le régime dictatorial et sanguinaire de M. Alpha Condé’’.

Il a encouragé la CEDEAO, l’Union africaine (UA) et le Conseil de sécurité des Nations Unies à prendre des sanctions ‘’collectives et individuelles’’ contre les promoteurs du ‘’coup d’Etat constitutionnel ainsi que les auteurs et commanditaires des répressions sanglantes et crimes contre l’humanité en Guinée’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info