Accueil » Politique » Retrait de l’OIF du processus électoral, Aboubacar Sylla contredit Kassory Fofana : ‘’Ce n’est pas un coup dur’’

Retrait de l’OIF du processus électoral, Aboubacar Sylla contredit Kassory Fofana : ‘’Ce n’est pas un coup dur’’

Alors que le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a déclaré que le retrait de l’Organisation internationale de la Francophonie du processus électorale est un coup dur pour la Guinée, le porte-parole du gouvernement dit tout à fait le contraire.

Selon le ministre Aboubacar Sylla, le retrait de l’OIF du processus électoral ‘’n’est pas un coup dur, puisque cette décision était attendue. Le rapport a été déjà déposé au niveau de la CENI et sa publication attendait le 16 mars prochain’’.

Le ministre des Transports estime que les motifs évoqués par l’OIF pour justifier son retrait ne sont pas de nature à remettre en question tout le processus électoral.

‘’Le fait que l’OIF ne soit appesantie que sur un seul point concernant l’état du fichier électoral, le cas de ces électeurs dont les données biométriques ne sont pas complètes, je crois tout ceci peut être des motifs encourageants d’améliorer ce fichier, mais pas de remettre en cause tout le processus électoral’’, indique Aboubacar Sylla dans le Quotidien.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info