Accueil » Annonces » Des jeunes prônent la réconciliation à travers la diversité ethnique 

Des jeunes prônent la réconciliation à travers la diversité ethnique 

L’Association des jeunes pour le leadership, la diversité et le développement durable a organisé ce mercredi 26 février 2020, une conférence de presse à Conakry.

Placée sous le thème ‘’Leadership, diversité et développement durable’’, elle a été animée par le Docteur Oumar Diallo, qui dans son intervention, a tenu à expliquer la place qu’occupe la diversité et le rôle qu’elle peut jouer dans le développement de la Guinée.

Pour lui, la diversité ethnique doit être une opportunité pour le développement de la Guinée. Mais au regard de ce qui se passe actuellement dans notre pays, cette diversité est devenue une source de division.

‘’La diversité n’est pas une efficacité, mais c’est une opportunité. La Guinée est un pays auquel Dieu a tout donné. Les ressources naturelles, humaines, environnementales…Ce qui se passe en Guinée aujourd’hui, au lieu d’utiliser la diversité des ethnies pour le développement de la Guinée, on l’utilise pour des fins politiques. Donc la diversité doit normalement être une opportunité de développement durable, elle ne devrait pas être considérée comme une source de diviser pour régner’’, a expliqué le conférencier.

Sur le leadership, le conférencier plaide pour la réhabilitation du premier président guinéen qui selon lui, a joué un rôle de pionnier dans l’édification de la nation guinéenne.

‘’Il faut réhabiliter Sékou Touré, il avait des mérites, il n’a pas fait seulement de mal à la Guinée, il a fait aussi du bien. J’ai lu un document aux États-Unis, où le passeport guinéen est classé deuxième en Afrique après celui de l’Afrique du Sud. Ça, c’est grâce aux relations de Sékou Touré. Donc il faut le réhabiliter tout en reconnaissant ses compagnons de lutte’’, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Dr Oumar Diallo appelle à une entente entre les fils de la Guinée tout en incitant les leaders politiques à faire en sorte que les guinéens soient réconciliés.

‘’Nous avons été la référence pour l’indépendance de beaucoup de pays africains, mais pourquoi on n’évolue pas, c’est parce qu’on n’a pas utilisé notre diversité à bon échéant. Il faut donc que les leaders nous réconcilient entre nous. Le peulh ne peut pas chasser le malinké en Guinée et le malinké ne peut pas chasser le peulh. Notre seul avantage, c’est qu’on s’unisse qu’on se pardonne, ceux qui sont morts, on doit faire en sorte que personne d’autre ne meurt à cause de ça’’, a-t-il dit.

Thierno S. DIALLO

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. ‘’Il faut réhabiliter Sékou Touré, il avait des mérites, il n’a pas fait seulement de mal à la Guinée, il a fait aussi du bien. J’ai lu un document aux États-Unis, où le passeport guinéen est classé deuxième en Afrique après celui de l’Afrique du Sud. Ça, c’est grâce aux relations de Sékou Touré. Donc il faut le réhabiliter tout en reconnaissant ses compagnons de lutte’’. (Dixit Dr Oumar Diallo)

    Encore un de ces lâches soit-disant cadres peuls qui ferait mieux de continuer à vendre sa conscience, s’il en a une, et la fermer plutôt.

    A l’heure où la dynamide du seul crédible mouvement visant à restaurer et consolider l’unité nationale et la cohésion sociale, le FNDC, déplore plus d’une trentaine de victimes innocentes des FDS guinéennes, et strictement que des Peuls, ces propos sont simplement lamentables ! On ne peut décidément pas dire que cet autre opportuniste Dr Oumar Diallo ne réussit pas ainsi à sa manière, à matérialiser la honte dont les élites peules ou hâli-pular en particulier ne cessent de couvrir cette communauté guinéenne, depuis le début des années 1950.

    Il faut véritablement marcher sur la tête pour réclamer la réhabilitation politique du pire chef d’Etat de l’histoire de la nation guinéenne (Sékou satan Touré, ndlr). Il suffit pour s’en convaincre d’observer les dérives de l’actuelle gouvernance chaotique d’Alifa Koné, dont le pari assumé était, rappelons-le, de reprendre la Guinée là où ce sinsistre sanguinaire l’avait laissée.

    Comme on ne le dira jamais suffisamment, le poisson pourrit toujours par la tête. Dans la faillite récurrente des systèmes sociopolitiques, économiques et culturels successifs de la nation guinéenne, il faut certes voir plusieurs causes distinctes. Mais il y a également, et dans une large mesure cette culture de division, de manque de courage et de cupidité sur fond de naïveté ou d’égocentrisme des élites peules notamment.

    Il ne pourra y avoir de paix, de réconciliation et d’unité nationale véritables en Guinée que lorsqu’une justice d’Etat équitable commencera à fonctionner, en plaçant tous les Guinéens dans les mêmes conditions de droits et de devoir. Tout le reste n’est que de la démagogie d’arrivistes ou véreux « cadres alimentaires », comme notre communauté sait tout particulièrement en fabriquer, depuis 1954 (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info