Accueil » Société » Kassory Fofana sur les tueries dans les manifs : ‘’Je n’ai pas de cas où on a eu des preuves de tirs à balles réelles’’

Kassory Fofana sur les tueries dans les manifs : ‘’Je n’ai pas de cas où on a eu des preuves de tirs à balles réelles’’

Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a rassuré que le gouvernement a pris toutes les mesures qui s’imposent pour éviter des cas de morts.

‘’Tout est fait pour qu’il n’y ait pas de violences. On ne dit pas assez du coté de nos adversaires, les manifestants ne sont pas encadrés. Vous avez vu ce qui s’est passé en dehors de la Guinée notamment en Sierre Leone où des manifestants ont cassé l’ambassade de Guinée. Un des manifestants s’est fait lyncher par les populations. Il y a deux à trois semaines, dans les fiefs de l’opposition, des casses ont été enregistrées. Les forces de l’ordre ne sont pas intervenues’’, a déclaré Kassory Fofana.

Il salue l’appel à la non-violence lancé par le chef de file de l’opposition à ses partisans. ‘’Il a demandé le boycott des élections, mais pas de violences. Je veux bien le croire sur parole, mais je le prie à veiller sur sa troupe. Parce que sur les réseaux sociaux, les appels du FNDC à la violence sont clairs. Ils en appellent à casser les bureaux de vote’’,  a laissé entendre le pensionnaire du palais de la colombe.

Interrogé sur les tueries dans les manifestations, Kassory Fofana a affirmé : ‘’Je n’ai pas de cas où on a eu des preuves de tirs à balles réelles sur la population. Depuis que je suis arrivé au gouvernement, j’ai demandé à ce que tous les cas de pertes en vies humaines issus des manifestants fassent l’objet d’une enquête dans les règles de l’art’’.

Et le président de la République, selon le Premier ministre a demandé que ‘’toute sortie de policiers soit précédée d’une fouille systémiques e pour qu’on s’assure qu’ils ne sortent pas avec des armes’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. quand lhomme est atteind de la folie. quel irresponsable ce kassory

  2. Ces propos à la limite de l’insolence sonnent avant tout comme une insulte à l’encontre de la communauté peule et hâli-pular, à travers la mémoire collective des dizaines de victimes innocentes des tueries ciblées perpétrées en son sein, sans que la moindre enquête concrète ne soit engagée à ce jour. Ensuite, on ne peut s’empêcher de voir là, une manière on ne peut plus arrogante voire cynique de ce PM bien choisi pour la besogne répressive du « pseudo professeur » de droit (PPr) Alifa Koné, de renvoyer notamment Cellou D. Diallo et l’UFDG à leurs carences ou faiblesses, allez savoir.

    Kassory ose contester à la face de l’opinion guinéenne, des responsables et partisans du FNDC, de la communauté peule et des familles et proches des 35 à 40 dernières victimes des tueries barbares ordonnées par le tandem qu’il forme avec le PPr AK, la responsabilité pourtant aveuglante de nos FDS.

    Positionnement d’imposture ou révélation des carences de l’UFDG et de son leader, dont les partisans ou supposés tels constituent exclusivement les victimes des tueries notamment depuis l’arrivée aux affaires de Kassory ? Pour qu’il y ait des enquêtes judiciaires, il faut qu’il y ait des plaintes, surtout lorsqu’il s’agit de victimes peules en Guinée du PPr AK, tout le monde le sait désormais.

    Or il se trouve que l’on n’entend jamais ni le chef de file de l’opposition ni le leader de l’UFR, pas plius que les principaux responsables ou communicants du FNDC dénoncer le rôle obscur du PM dans ces actes atroces visant une seule communauté du pays.

    Comment expliquer que l’UFDG et le FNDC dont les victimes tombent sous des tirs à balles réelles ne se soient jamais sérieusement préoccupés de faire autopsier le moindre cadavre avant son enterrement, après plus de 130 tués ? A qui profite réellement toutes ces tueries dont Kassory essaie arrogamment de minimiser la portée ?

    Autant de questions dont les réponses vont finir par s’imposer, même si le « pacte d’amitié ou de loyauté » qui semble malencontreusement continuer à anesthésier Cellou D. Diallo vis à vis de son supposé « benfaiteur » et ancien homme fort du pouvoir L. Conté.

    Mais il se pourrait tout aussi qu’en tirant le premier, le tortionnaire PM du PPr AK ait commis là sa première grosse bévue: pousser son « ami », dont les ambitions personnelles priment sur tout le reste, à sortir du bois ou risquer de tout perdre avec les prévisibles incendies qui menacent le paysage sociopolitique dans les semaines ou les mois à venir.

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info