Accueil » Politique » Un responsable du FNDC qualifie le double scrutin du 22 mars de ‘’coup d’Etat civilo-militaire’’

Un responsable du FNDC qualifie le double scrutin du 22 mars de ‘’coup d’Etat civilo-militaire’’

Le responsable des antennes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) assure que ce qui s’est passé le dimanche 22 mars est loin d’être un double scrutin. Oumar Sylla alias Foniké Mengué estime qu’il s’agit d’un coup d’Etat constitutionnel avec effusion de sang.

‘’Le 22 mars n’était pas un jour du vote, mais plutôt d’un coup d’Etat civilo-militaire. Un coup d’Etat qui a fait une dizaine de morts, une centaine de blessés par balles, des biens de pauvres citoyens détruits par les forces de défense et de sécurité’’, déclare Foniké Mengué.

‘’Aujourd’hui, nous enregistrons plus de 50 cas de morts commandités par Alpha Condé à cause de son projet funeste de 3ème mandat. Tous ces assassinats de citoyens guinéens, opposés au 3ème mandat ne resteront pas impunis. Tôt ou tard, justice sera rendue’’, ajoute-t-il au micro de VisionGuinee.

A la question de savoir que compte faire le FNDC après la tenue du double scrutin, Oumar Sylla répond : ‘’Nous continuons la lutte jusqu’au départ du dictateur Alpha Condé. C’est une question de vie ou de mort pour l’avenir de notre jeune démocratie’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info