Accueil » Société » L’époux de Issa Yéro Diallo, tuée par balle à la Cimenterie, a appris le décès par sa fille de 7 ans

L’époux de Issa Yéro Diallo, tuée par balle à la Cimenterie, a appris le décès par sa fille de 7 ans

Alhassane Diallo a perdu sa femme Issa Yéro Diallo. Cette mère de deux enfants a été tuée par balle le dimanche 22 mars à la Cimenterie dans la commune de Ratoma.

Originaire de Kébaly dans la préfecture de Dalaba, l’époux de la victime était au village dimanche, loin de s’imaginer qu’il allait perdre sa femme le jour du double scrutin.

‘’J’étais au village. C’est ma fille de 7 ans qui a pris le téléphone, puisqu’elle retient mon numéro, pour m’appeler vers 14h pour me demander si je ne peux pas venir et qu’on vient de tirer sur sa mère. On l’a tuée’’, raconte-t-il à VisionGuinee.

Selon les informations mises à sa disposition, sa femme Issa Yéro Diallo a été tuée par un gendarme, avant de les circonstances dans lesquelles elle est décédée.

‘’Elle avait fini de préparer. Il y a des pickups qui sont venus encercler le quartier, ils ont commencé à tirer en l’air. Cela a provoqué la panique. Mes deux enfants sont sortis. Ma femme, dès qu’elle a a entendu des coups de feu, a demandé où  sont-ils. Elle s’est dit obligée de sortir. Elle est allée au marché voir si les enfants y sont. Les forces de l’ordre ont recommencé à tirer en l’air. Dans la panique, tout le monde fuyait. Quand elle a voulu se retournée, une balle l’a touchée’’, explique le père de famille.

Il appelle les gouvernants à faire en sorte que de tels actes ne se reproduisent plus dans le pays. ‘’Je voudrais que ça s’arrête. Je lance un appel aux autorités et aux forces de l’ordre de faire tout pour la lumière soit faite sur cette affaire. Je peux pardonner, mais je ne peux pas oublier’’, fait-il savoir.

Le ministre de la sécurité, Damantang Camara, a annoncé l’arrestation d’un élève-gendarme, accusé d’être à l’origine de la mort de Mme Diallo. ‘’Il a dit que celui qui a tiré sur ma femme a été arrêtée. Si est un homme en tenue. On ne peut pas confier un fusil à un élève. Si c’est un élève, il devrait rester à l’école, terminer ses études avant de sortir et prendre les armes. Si c’est un élève, il n’a pas le droit de prendre une arme’’, coupe court l’époux de Issa Yero Diallo.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info