Accueil » Société » Violences meurtrières à Nzérékoré : le gouverneur annonce l’arrestation d’individus en détention d’armes

Violences meurtrières à Nzérékoré : le gouverneur annonce l’arrestation d’individus en détention d’armes

Le sang a coulé à Nzérékoré. Il est difficile de dresser un bilan exact des scènes de violence pour l’heure. Le gouverneur de région, Mohamed Ismaël Traoré a annoncé l’instauration d’un couvre-feu dans la localité ainsi qu’une vague d’arrestations.

Selon Mohamed Ismaël Traoré, ‘’tout Nzérékoré s’est mobilisé le jour du double scrutin. Il y avait un engouement dans les bureaux de vote. Nous-mêmes, on avait pris peur, tellement que les gens tenaient coute que coute à exprimer leur volonté politique’’.

Après la fermeture des bureaux de vote, indique-t-il à la RTG, ‘’on a constaté que des jeunes, on ne sait venant d’où, ont commencé à jeter des projectiles, à faire du mal à des gens jusqu’à ce que quelqu’un a eu le toupet de tirer à bout portant avec une arme de chasse sur un vieux qu’on a amené en urgence. Il a reçu des soins intensifs, mais il a succombé à ses blessures. Voici comment tout a commencé à Nzérékoré’’.

Le gouverneur assure que ‘’certains sortaient se venger en érigeant des barricades dans les quartiers’’. Il affirme que pour éviter les conflits postélectoraux, un couvre-feu a été instauré dans la ville, déplorant la reprise des violences lundi. ‘’On brule des maisons, on blesse des gens’’, précise la première autorité régionale de Nzérékoré.

Il déclare qu’un ‘’groupe venu d’un village frontalier avec le Libéria, armé jusqu’aux dents, avec des fétiches’’, a été vu dans la ville. C’est pourquoi, dit-il, ‘’on a demandé un couvre-feu général. On ne sait pas où est parti ce groupe’’

Il annonce que ‘’tous ceux qui se sont de près ou de loin mêlés à cette situation, qui ont eu des armes de guerre ou armes blanches, qui se promenaient avec dans la rue, ont été arrêtés. Même leurs complices ont été arrêtés’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. La propagande du dictateur sanguinaire Alpha Condé fait croire actuellement que la police a saisie à Conakry, des armes de guerre de type AK 47 et même des lances-roquettes antichars de type RPG 7 !! Lol !!
    C’est du pipeau ; la guerre civile n’a pas encore commencé en Guinée ; c’est une infox, juste bonne pour amuser la galerie !!
    Pour ceux qui, comme nous, savons ce que c’est que la guerre ; ce qui se passe actuellement à Nzérékoré est une plaisanterie ; une sorte d’amuse-gueule militaire !!
    Le jour où de jeunes guinéens, bien entraînés militairement, attaqueront les brigades de gendarmerie et les commissariats de police dans le Fouta, à coups de kalach et de RPG 7 ; alors, on pourra en reparler !!
    Sacré Alpha et sa bande de plaisantins ; ils placent une charge fictive dans une station d’essence à Conakry et envoient des démineurs du génie militaire, pour un entraînement de désamorçage ; puis font croire à un attentat à la bombe qui a été déjoué !! Lol !!
    Hum, quand ça va véritablement peter en Guinée, toutes ces simagrées vont s’arrêter sur le champ ; et personne ne rigolera !!
    Malheureusement, on sait quand se déclenche une guerre ; mais, on ne sait pas quand elle va s’arrêter !!
    À bon entendeur, salut !!
    Merci.

  2. Je n’ai comprend rien, pourquoi en Guinée le président le gouvernement, policier les gouverneurs, préfets et chefs de Cartier sont tous des menteurs.
    Pourquoi ??????
    Mais ont n’ai quel pays la.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info