Accueil » Société » Les élections terminées, le courant est parti : retour à la case départ des coupures et du “tour tour” ? 

Les élections terminées, le courant est parti : retour à la case départ des coupures et du “tour tour” ? 

Pour mener sa campagne en 2015, Alpha Condé avait “exigé” des Chinois en charge de la construction du barrage hydroélectrique de Kaléta, de tout faire pour que la production, ne serait-ce que partielle, se fasse avant le 2 octobre. La demande présidentielle fut réalisée mais avec des conséquences.

Cette année, pour la campagne des législatives, à l’occasion desquelles il a greffé le référendum constitutionnel conflictuel, le président guinéen a trouvé, grâce à ses contacts turcs, un bateau pour fournir de l’électricité à Conakry et les villes environnantes qui, ensemble, accueillent plus du quart de la population guinéenne vivant au pays. Ce monde commençait à s’habituer à la fourniture régulière du courant électrique. Les vrombissements des nombreux groupes électrogènes se faisaient moins entendre.

Diallo M. Saliou de l’Ufdg Canada avait donc raison de prédire, en février dernier à Conakry, que ce “courant va fuir le pays dès après les élections. Je souhaite me tromper mais, je ne crois pas cette fourniture d’électricité va s’améliorer avant le fonctionnement normal de Kaléta et la production effective de Souapity. Ce bateau qui fournit l’électricité consomme un carburant qu’il faut acheter. Si la facture n’est pas payée à temps, il faut s’attendre à une rupture de contrat”.

Impossible d’avoir des informations officielles sur cette baisse de fourniture d’électricité depuis quelques jours. Mais cette situation va-t-elle rester en l’état avec ce climat sociopolitique tendu ? Ce n’est pas l’avis d’observateurs de la scène politique guinéenne qui croient “que le Gouvernement ne peut pas se permettre d’ouvrir ce front de crise aux conséquences sociopolitiques très dangereuses. Le Fndc embête le gouvernement. De nombreux partis ‘microbes’, qui sont allés aux élections législatives ne sont pas contents des résultats. Avoir tout ce monde contre soi, avec la pression de la communauté internationale, qui ne reconnaît pas les résultats des élections du 22 mars dernier, sera impossible à gérer”.

Alpha Condé et ses partisans ont intérêt à aller à un véritable dialogue avec le Fndc, comme le suggère les partenaires financiers du pays. Chinois, Russes et Turques sont membres du Fmi et de la Banque mondiale et ne pourront pas empêcher les sanctions qui vont être prises contre le régime. Pour arrêter la descente aux enfers du pays, le chef de l’État guinéen doit réaliser que ce dialogue est incontournable.

Younoussa Sylla, Guinafnews.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Vous avez vu juste et,c’est exactement ce qui se passe…!
    Bateau électrique au large de Conakry à Bara siga après fausses élections.
    On bluffe le peuple de Guinée pour obtenir ce qu’on veut au rpg/aec.Mais,tôt ou tard,ils (Alpha Condé et son clan de mafieux) finiront par être rattrapés dans leurs mensonges au quotidien en Guinée depuis 2010.

  2. M. Sylla me permettra de douter qu’il inviterait quasiment le nouveau « vieux dictateur de Conakry » à négocier avec le FNDC, si ce sont plus de 200 Soussous ou assimilés qui avaient été victimes des exactions ciblées des FDS de l’Etat-RPG/AEC à Conakry, Labé et N’Zérékoré entre autres, depuis avril 2011.

    La dynamique agissante du FNDC doit être consolidée et poursuivie jusqu’à ce qu’elle aboutisse à débarrasser le pays de cette gouvernance chaotique. Car Alifa Koné est sans conteste le pire chef d’Etat que les Guinéens auront connu depuis la disparition du sanguinaire Ss Touré (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info