Accueil » Politique » Mamadou Sylla apporte un démenti : ‘’Je n’ai jamais réclamé un budget’’ pour le chef de file de l’opposition

Mamadou Sylla apporte un démenti : ‘’Je n’ai jamais réclamé un budget’’ pour le chef de file de l’opposition

Membre de l’opposition républicaine, Mamadou Sylla, le président de l’Union démocratique de Guinée (UDG) n’a pas suivi le mot d’ordre de boycott des législatives lancé par ses collègues. Son parti est parvenu à faire élire quatre élus. Il compte le plus grand nombre de sièges à l’hémicycle après le RPG Arc-en-ciel.

Mamadou Sylla révèle qu’il est surpris de voir sa formation politique se hisser à la 2e place à l’issue des législatives du 22 mars. ‘’Je ne m’attendais pas à être chef de file de l’opposition aujourd’hui. C’est Dieu qui guide les pas de quelqu’un. Il a voulu que je sois chef de file de l’opposition et je l’assume’’, se réjouit-il sur Evasion TV.

Contrairement à ce que racontent des médias locaux, l’homme d’affaires dit n’avoir jamais réclamé le budget du chef de file de l’opposition. ‘’Je n’ai jamais réclamé un budget’’, dément-il.

Toutefois, dit-il, ‘’si le montant venait en ce moment, ça ne sera pas simplement pour le chef de file de l’opposition. II faudra monter un cabinet, chercher un local. Il ne sera pas question de prendre l’argent et mettre dans sa poche. Il ne s’agit pas non plus de prendre l’argent du contribuable sans faire quelque chose. Parce qu’à un moment donné, on doit rendre compte’’.

Mamadou Sylla déclare qu’il n’a eu aucun contact avec son ancien allié Cellou Dalein Diallo depuis qu’il a décidé d’aller aux élections législatives. ‘’On ne s’est pas parlé. Mais c’est le temps. Il y a des choses, quand elles arrivent, la personne doit réfléchir afin de digérer. Je le comprends. Quand on perd un poste, ça arrive’’, relativise-t-il.

A ceux qui l’accusent d’avoir trahi l’opposition en refusant de boycotter les législatives, l’homme d’affaires d’un ton ferme et catégorique : ‘’Je n’avais pas une convention avec le FNDC et l’opposition qui disait que je ne dois pas aller aux élections (…). Je suis à la tête d’un parti. Si les militants de mon parti me disent d’aller aux élections, c’est la démocratie, je vais partir’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info