Accueil » Politique » A l’assemblée nationale, un député conteste le statut de chef de file de l’opposition à Mamadou Sylla

A l’assemblée nationale, un député conteste le statut de chef de file de l’opposition à Mamadou Sylla

Le principal challenger d’Alpha Condé, Cellou Dalein n’est pas le seul leader politique de l’opposition à ne pas reconnaitre le statut de chef de file à Mamadou Sylla. A l’hémicycle, le groupe parlementaire Rassemblement républicain estime qu’avec 4 députés, l’homme d’affaires ne peut pas prétendre être le patron des opposants.

Mamadou Sylla, dont le parti a obtenu 4 sièges à l’hémicycle, accuse les élus du groupe parlementaire Rassemblement républicain de jouer le jeu de la majorité présidentielle.

‘’C’est un groupe parlementaire bis du RPG Arc-en-ciel. Comment un ministre peut avoir un députe qui se retrouve dans l’opposition ? Où a-t-on  vu ça ?  Les ministres sont dans le gouvernement et leurs députés prétendent aller quelque part. Les Saliou Bella Diallo, Bouna Keita et tous ceux qui sont alliés au RPG Arc-en-ciel se trouvent dans ce groupe. Comment peuvent-ils nous dire qu’ils sont de l’opposition?’’, s’interroge le président de l’Union démocratique de Guinée (UDG).

Du berger à la bergère, le député Ibrahima Sory Diallo réplique : ‘’C’est ce monsieur qui va dire que nous ne sommes pas de l’opposition ? C’est notre groupe parlementaire qui a osé présenter un candidat contre Damaro Camara à la présidence de l’assemblée nationale. Comme pour dire que si l’on doit parler de l’opposition, c’est nous (…). Mamadou Sylla sait qu’il ne s’est jamais opposé à une décision de la mouvance à l’assemblée. Il soutient tout ce que la mouvance pose comme acte. C’est lui qui va dire qu’il est de l’opposition ?’’

Pour enfoncer le clou, le parlementaire dit ne pas reconnaitre le président de l’UDG comme chef de file de l’opposition. ‘’Je ne le reconnais même pas. Quel statut ? Nous sommes tous des députés. Il a eu 4 députés, moi j’ai 2 et Mouctar Diallo a eu 3. Comment quelqu’un qui a 4 députés peut-il réclamer 500 millions ? Il pense que c’est comme ça que l’argent va tomber. Comme il a vu que Cellou Dalein Diallo a eu 500 millions, il pense pouvoir toucher le montant aussi. Nous allons voir quel est le député qui va accepter ça’’, confie-t-il à Evasion TV, avant de promettre  de se battre pour qu’une subvention soit octroyée aux ‘’partis politiques ayant compéti aux législatives et qui ont des députés à l’assemblée’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Vous vous bagarrez pour rien à l’hémicycle de cette fameuse fausse Assemblée nationale guinéenne illégale et illégitime du 22 mars.
    Et,vous êtes tous d’accord d’être avec la Mouvance présidentielle.Donc,vous n’êtes pas opposants et,on va dissoudre bientôt votre Assemblée nationale.A banna.

    • Comment toi tu vas defaire une Assemblée qui a été votée au cours des élections?
      Tu crois qu’ils vont croiser les bras et te regarder??

  2. Ca c’est assemblee kobiri fe. Deputes photocopies

  3. Personne ne sait, à présent, où donner la tête. Le seul combat auquel chaque Guinéen et Guinéenne fait face reste celui de la survie. Politiquement, rien ne va plus. La suspicion est poussée à son plus haut point. La confiance n’est plus de mise. Tout rappelle l’ère sekoutouréenne où tout le monde se regardait en chiens de faïence. On en comprend le sens qu’une fois à la justice ou entre les quatre mûrs d’une maison d’arrêt. La méfiance devient une règle d’or. Sur le plan social, les supputations se multiplient. De prétendus amis vous recommandent de contrôler vos propos et gestes. On vous conseille de partir de telles formations politiques au profit de cette autre. A défaut d’exhiber quelques trophées reçus ça et là, quelques cadeaux, on vous rapporte le sort de quelques citoyens victimes de leur choix politique. Des amis d’hier, tenant dans un sac en plastique quelques kg de riz ou de sucres, ou quelques autres articles, vous disent avoir reçu leur part des dons faits en faveur des nouveaux membres du parti. Vous êtes comme tombés d’en haut. Les masques tombent.
    A ce rythme, la peur s’installe. Ça rappelle, de quelque façon que l’on s’y prend, de mauvais souvenirs.
    A quand la fin de la tyrannie politique, du harcèlement moral, du nantissement, de l’anéantissement de nos valeurs, de corruption généralisée, du favoritisme et des promesses fallacieuses ? A quand la fin des gros mensonges, des fausses confidences et promesses ? A Kindia et à Kankan, le patron nous avait annoncé l’installation d’une chaîne de montage d’engins roulants et agricoles pour mai 2017. A en sommes-nous? Notre patience a atteint la limite. Nous ne pouvons vivre seulement de promesse.
    Avec ce confinement, nous sommes réduits à de simples habitants des ghettos. Nous n’avons aucune liberté. Nous manquons du nécessaire. N’attisez pas la haine et le mépris entre Guinéens. Avant de militer dans un parti, nous sommes d’abord des citoyens guinéens. Nous avons besoin de la compassion des gouvernants et non de leur pitié. Faites en sorte que les devoirs et droits soient les mêmes pour tous. Ne tenez compte ni de l’obédience à un parti, ni à l’appartenance à une ethnie. Servez les indigents et non des militants.
    Gouvernants ou membres des états majors de partis utilisant les biens de tous pour une poignée d’individus !
    Pour sauvegarder la paix dans la cité, gardez-vous à l’avenir de distribuer vos cadeaux empoisonnés. A défaut de servir tout le monde, n’envoyez rien. Le cas échéant, nous les saisirons ou empocherons leur distribution. Nous avons, ici, vécu en communion d’esprit et de cœur. Nous ne pouvons fermer les yeux sur des flagrances d’injustice, d’iniquité.
    A bon entendeur, salut.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info