Accueil » Politique » Baadiko Bah remet ça : ‘’Ce sont des militaires qui ont rempli les urnes’’ le 22 mars

Baadiko Bah remet ça : ‘’Ce sont des militaires qui ont rempli les urnes’’ le 22 mars

Alors qu’il s’attendait à plus de sièges à l’hémicycle, le parti Union des forces démocratiques (UFD) n’en a obtenu qu’un seul à l’assemblée nationale. Son président Mamadou Baadiko Bah estime que les résultats des élections législatives du 22 mars dernier ont été préfabriqués.

‘’La mascarade électorale est illégale. Mais il est aussi illégal d’empêcher les autres d’aller voter. Les résultats publiés ne correspondant pas à notre influence politique dans le pays’’, indique le président de l’UFD.

Malgré la menace du FNDC d’empêcher la tenue du scrutin, à l’en croire, dans la cité de Karamoko Alpha Mô Labé où il comptait avoir un score honorifique, ‘’les gens sont allés voter. Mais le taux de participation n’a pas atteint 10%. Pire, dans beaucoup de circonscriptions, le vote a été annulé. Le dépouillement se faisait dans les casernes ou chez le préfet. Ce sont des militaires qui ont rempli les urnes. Tout le processus a été militarisé, même dans des zones où il n’y avait pas de problèmes particuliers. C’est ce qui leur a permis de monter des urnes transportées par des militaires. Les accesseurs ont été interdits de rentrer dans les bureaux de vote où il y avait des PV pré-remplis’’.

De nos jours, martèle-t-il, ‘’il y a des députés déclarés élus par des listes établies à mains levées sans tenir compte d’aucun procès-verbal. C’est la continuation des pratiques antérieures. Aucun résultat ne reflète la réalité des urnes en réalité. Tout était déjà préfabriqué’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. « Baadiko s’attendait à avoir plusieurs Députés à l’hémicycle… ».
    Du n’importe quoi.Qui t’a dit de participer à cette mascarade électorale du 22 mars ?.
    Donc,tu assumes ton hypocrisie politique en Guinée,parce que tu n’es pas de l’opposition.

  2. DD Kawou,
    Badikko ko gèdhal karamoko’èn. Ne dis pas du n’importe quoi quand tu l’évoques. Je voudrais que tu le flagelles de 100 coups sur les fesses et puis c’est tout. Son frère De Abdoulaye Korsè lui avait prodigué des conseils. Il a refusé. Je lui ai dit qu’il se serait retrouvé avec 1 ou 2 députés à l’Assemblée. J’ai prévenu qu’il aurait contesté. J’ai dit que toute contestation de sa part ferait l’objet d’une flagellation publique. A lui et à Bah Ousmane, je l’ai dit. L’heure est maintenant à leur flagellation publique. Pas sur les autres parties du corps mais sur le muscle fessier uniquement.
    Ne parle plus mal de Badikko ou de Bah Oury. Fais ce que je te dis et fais-moi signe dès que tu es prêt à faire le bourreau. Pas de pitié pour gèdhal karamoko’èn.
    Wassalaam

    • @I. Sory, Gèdhal Karomoko’èn: mon œil !
      Pas de cadeaux….On a ce genre de bonhomme lakhê « peulh » depuis la 1ère république du régime sanguinaire de Sékou Touré qui empêche la Guinée d’évoluer démocratiquement par leurs forfaitures hypocrites. Mais,on est au 21ème siècle et internet,bien branché sur les agissements des petits partis politiques microbes et oisifs en Guinée.
      Au fait,il y’en a deux autres à Labé. Pire que Baadiko…

  3. Si tu veux parler de saliou Béla, je sais qui il est. Il était soutenu par Djénabou mo kapitèn. J’ignore le second. Mais je fais tendre d’abord Badikko mo Boojè on. Il recevra les 100 coups conformément à la promesse. Évidemment, tous les coups s’effectueront sur le muscle fessier et non ailleurs. D’accord ? Quiconque le tape ailleurs encourt ma colère et je vais le défendre. D’ailleurs, au lieu de 100, j’ordonne 10 à présent

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info