Accueil » Politique » Sékou Koundouno : ‘’le combat contre la nouvelle constitution n’est pas terminé’’

Sékou Koundouno : ‘’le combat contre la nouvelle constitution n’est pas terminé’’

Le responsable des stratégies et planification du FNDC assure que le combat contre la nouvelle constitution est loin de connaitre son épilogue. Sékou Koundouno annonce la fin de la trêve et la reprise des manifestations de rue.

‘’On avait observé une trêve en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. On s’est finalement rendu compte que cette maladie n’empêche pas le gouvernement guinéen de dérouler son agenda’’, a déclaré Sékou Koundouno.

Rappelant que le FNDC ne reconnait nullement pas la constitution issue du référendum du 22 mars, il indique qu’il faut continuer le combat pour la défense des acquis démocratiques.

‘’C’est la constitution du mai 2010 qui s’applique à nous. Dans toutes nos déclarations, nous ne citons que la constitution de mai 2010. La nouvelle constitution n’appartient qu’à Alpha Condé et au RPG Arc-en-ciel’’, explique-t-il.

‘’Le combat contre la nouvelle constitution n’est pas terminé. Nous nous battrons au prix de notre vie pour défendre la constitution de 2010. Les kidnappings et arrestations ne pourront pas décapiter le FNDC’’, dit-il avec assurance à qui veut l’entendre.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Avec les basses maneouvres militaro-policières et poliques auxquelles se livrent les autorités de l’Etat voyou qu’est devenu la Guinée notamment depuis leur coup d’Etat constitutionnel du 22 mars 2020, c’est certainement là, la moindre des mesures qui s’imposait aux responsables et animateurs de la vaillante dynamique du FNDC.

    Tout comme il était utopique d’imaginer qu’un Alifa Koné, qui avait ouvertement déclaré vouloir reprendre la Guinée là où le sanguinaire Sékou Touré l’avait laissée en 1884, fasse autre chose que de profiter à fond de cette crise du Coronavirus pour dérouler son méprisant agenda politique, c’est l’idée même de l’annonce de cette trêve qui n’était pas stratégiquement judicieuse.

    J’avais déploré ici même la frénésie du leader de l’UFDG, entre autres grandes formations politiques membres du FNDC, à pousser naïvement tout le monde à tomber dans cet énième piège tendu par l’incorrigible ennemi juré du progrès démocratique et socioplitique de la Nation guinéenne.

    Et au regard du bilan catastrophique des représsions en tout genre que leur inflige l’Etat-RPG/AEC, l’Opposition crédible et le FNDC n’ont plus guère d’autres choix que de reprendre les manifestations de protestation non pas seulement pour la libération des prisonneurs politiques des camps de séquestration, mais jusqu’au nécessaire départ anticipé du putschiste Alifa Koné et son clan de véreux pilleurs et criminels mafieux du pouvoir.

    Ce n’est pourtant pas en Guinéen que l’on devrait ignorer la bonne morale de cette citation John Petit-Senn: « Il n’est pas un parvenu qui ne désire encore parvenir à quelque chose ».

    Was-Salam !

  2. I. MB. Sow,
    On ne peut mieux dire. Ta citation rappelle la situation macabre qui se trame par Alifa et ses acolytes. Ce qui est, évidemment, curieux, c’est l’inaction de la communauté nationale et internationale. Alifa est un homme sans honneur et sans pudeur. Si jamais son régime et le système qu’il a mis sur pied étaient à terre, qu’on ne dise pas après, que c’est un ancien chef d’État, qu’il jouit d’une immunité. Tout le monde est témoin des exactions commises.
    Les choses ne seront pas toujours les mêmes. Ceux qui défendent ce régime sont ceux qui nous sucent un peu plus chaque jour. Le jour n’est plus loin de vaincre la tyrannie. Le fndc doit se préparer pour la victoire finale. J’offre ma vie en holocauste. Je suis fils de militaire et militaire. Il faut libérer le pays d’une façon ou d’une autre. Si mon sacrifice peut sauver le pays, je m’investis maintenant à ça.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info