Accueil » Société » Idriss Chérif : ‘’si Dadis Camara m’avait fait confiance…’’

Idriss Chérif : ‘’si Dadis Camara m’avait fait confiance…’’

L’ancien conseiller spécial du chef de la junte, Chérif Idriss, dit avoir joué un rôle crucial le jour où le capitaine Moussa Dadis Camara a été blessé par balle à la tête par son aide de camp Toumba Diakité.

Selon Idriss Chérif, le 3 décembre 2009, il fallait rassurer les guinéens sur l’état de santé de Moussa Dadis Camara.

‘’J’ai commencé à communiquer, le président Dadis Camara a pris son petit-déjeuner et il a marché. Il est monté dans l’avion pour aller au Maroc pour des soins médicaux. J’ai joué mon rôle de communicateur. Des gens m’ont appelé pour me demander d’arrêter de le faire, mais je savais ce que je voulais’’, indique-t-il.

‘’Dadis n’est pas allé au Maroc sur une civière. Quand je parlais, les gens pensaient que je mentais alors que je ne faisais que dire la vérité. Pendant que certains cherchaient à prendre le pouvoir rapidement, moi je faisais mon travail. J’ai maintenu la stabilité par mes prises de position’’, affirme Idriss Chérif.

‘’Les gens se sont mis à penser que toutes les velléités qui se sont passées, c’est moi qui dictais la loi à Dadis. Ils savaient qui sont ceux qui étaient plus proches de Dadis. Moi je n’étais même pas en première ligne. Si Dadis m’avait fait confiance depuis le début de la transition, on ne serait pas arrivés là’’, dit-il à ses détracteurs.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. « Si Dadis m’avait fait confiance depuis le début de la transition, on ne serait pas arrivés là » voila ce qu’il disent toujours apres que le president perd le pouvoir. Fama tu dois apprendre de xa

  2. Laisse nous respirer par le nez,Yandhi(stp).Car,le feuilleton Dadis c’est pour la CPI afin,de rendre justice aux victimes des massacres au Stade du 28 septembre en 2009.

  3. Idriss Chérif, c’est malheureux que tu jettes ton dévolu sur Dadis Camara. Il est maintenant à la touche. Pour autant, force est de reconnaître que nombreux ont été, dans ses actes posés, un témoignage de sympathie et de patriotisme à l’endroit de notre peuple. J’ignore qui l’a induit en erreur quand il a laissé tirer sur une foule désarmée et qu’il s’est mis ensuite à nier l’évidence. Ce fut le point de départ de sa chute.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info